Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2015 7 12 /04 /avril /2015 16:35

2 mois jour pour jour après l'opération du tendon d'Achille, Captrail voulait faire un point pour les personnes qui connaîtraient (malheureusement) le même problème.

Il est vrai que la rééducation s'avère toujours personnelle mais dès que nous sommes blessés, nous n'hésitons plus à consulter le Net pour avoir une certaine vue de ce qui peut nous attendre et de nous donner quelques idées et/ou orientations ...

L'opération a eu lieu le 12 février 2015 et déjà le lendemain je connaissais ma première séance de kiné. Séance est un bien grand mot, mais les 20 minutes de légères extensions et flexions des doigts de pieds et autres manipulations "délicates" m'ont déjà donné le "ton" pour cette longue période de rééducation.

Avant d'aborder les différentes étapes de ces 2 mois passés, Captrail insiste sur le "moral des troupes". La base : se fixer des objectifs tout comme en compétition et /ou à l'entrainement. Ne compter que sur vous-même et toutes les "bonnes" choses qui vous entoureront ne seront que du plus durant ces longs mois de ré-apprentissage. Je veux parler des encouragements de vos proches, amis, collègues et des réactions particulières de votre corps (des progrès non prévus,etc).

Le sport pour un sportif même blessé : seulement 4 jours d'arrêt après l'opération puis reprise du travail en salle de musculation. Le "bas" est blessé mais pas le haut ni l'autre jambe ! Alors oui, circuler entre les appareils avec ses béquilles n'est pas évident sans compter le chargement et déchargement des poids (même si quelques âmes "charitables" vous aident) mais votre convalescence n'en sera que plus rapide (moral en hausse, pas de surcharge pondérale, préparation physique au renforcement général, contact avec les sportifs, circulation du sang favorisée, ambiance de travail, etc).

Calendrier des évolutions :

- 18 février : reprise du renforcement musculaire en salle et début des séances d'électrostimulation sur l'autre jambe. 5 séances par semaine.

- 23 février ; reprise du travail.

- 2 mars : début des séances de kiné. J'avais volontairement préféré ne pas reprendre avant afin de bien consolider le tendon (c'est un avis personnel et je ne suis pas médecin mais bon, être à l'écoute de son corps !)

- le 12 mars : reprise de la musculation du quadriceps avec les appareils de la salle de sport (uniquement du travail en extension).

- le 19 mars : plus de botte et retour à l'apprentissage à la marche. La botte articulée m'a permis de poser le pieds environ 3 semaines après l'opération.

- le 27 mars : reprise du vélo en salle sans les pédales automatiques. Plus sécurisant mais pénible car regarder un écran...

- le 28 mars : les béquilles ne me servaient plus hormis pour les balades dans le sables et autres sentiers pédestres sur Cilaos...

- le 3 avril : reprise de l'entrainement natation dans le lagon de Saint Pierre. 3 jours consécutifs d'entrainement pour reprendre les automatismes et le plaisir de ne plus porter son poids ! C'est à ce moment précis que mon mollet et mon pieds ont dégonflés.

- le 7 avril : plus de béquilles

- le 11 avril : reprise de la course à pieds sur le tapis roulant. Attention, j'ai atteint 5,5 km/h...risible mais je voulais faire un cadeau d'anniversaire à Mag (pas cher mais éprouvant !). Les éducatifs sur le tapis : des sécances de 5 minutes à 2,3 km/h en déroulant normalement le pieds de façon à ne plus boiter, 1 serie de 10 minutes en alternant course à 5,5 km/h et soulagement en appui sur les barres latérales de façon à bien dérouler le pieds, 1 série de 10 minutes en course "normale" à 5,5 km/h. Tout cela a été réalisé après 1h45 de renforcement musculaire jambes incluses.

Le soir, repas entre amis....(moral oblige !)

Après réflexion et discussion cette semaine avec le chirurgien, nous pensons que le fait d'avoir eu l'accident pendant un cycle intense de préparation pour l'Ironman (juste avant la dernière séquence d'affûtage) m'a certainement permis de mieux récupérer après l'opération. En effet, la musculation naturelle et le renforcement en salle m'ont aidé dans le début de cette convalescence et ré-éducation.

Captrail espère que ces points de repères vous auront aidés mais chaque personne est différente. Mon expérience personnelle ne peut pas se substituer à un programme d'un médecin.

ATTENTION, ce programme de rééducation n'est pas la prescription d'un médecin ou autre praticien mais je parle systématiquement à mon kinésithérapeute des séances que j'envisage de réaliser.

Quelles photos de Cilaos....et un seul mot : don't quit !

Quand tendon rime avec guérison !
Quand tendon rime avec guérison !
Quand tendon rime avec guérison !
Quand tendon rime avec guérison !
Quand tendon rime avec guérison !
Quand tendon rime avec guérison !
Quand tendon rime avec guérison !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alex 28/04/2015 13:13

5,5 km/h... En voilà une bonne nouvelle, on peut enfin courir ensemble :=)!

Présentation

  • : Le blog de captrail
  • Le blog de captrail
  • : Vous faire partager notre passion du trail et du triathlon : Après les Pyrénées Orientales et l’île de la Réunion, de nouveaux défis nous attendent en Charente Maritime et à travers le monde. Pour 2017 objectif: Une qualification pour le championnat du monde triathlon à Hawaï.
  • Contact

Recherche