Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 13:06

Adieu la XT WINGS 2 !

xt wings 3 (3)

Ne trouvant plus cette paire de chaussures que j’affectionnais tout particulièrement, j’ai couru la Transgrancanaria (119 km et 7500 m de dénivelé positif) avec la XT WINGS 3. J’ai été tout d’abord conseillé par Sport 2000 Espace Montagne de Font Romeu puis le l' ai testé lors d’une sortie montagne (Pic de Sailfort).

Le véritable test s'est réalisé lors de l'ultra.

   

Caractéristiques techniques :

 

http://www.salomon.com 

 

 

 

 

 

 

  • Différences avec la XT WINGS 2 :    

Avantages :

Ayant un gabarit assez lourd (82kg) et connaissant de nombreux problèmes de cheville (plusieurs opérations), j’ai ressenti le même maintient qu’avec la XT WINGS 2 xt wings 3 (1) 

Lors des premiers footing, une « légère douleur » au niveau de la voute plantaire intérieure se faisait sentir avec la XT WINGS 2 et ce en raison de ma forte pronation. Cette douleur s’estompait très rapidement. Avec la version 3, aucune douleur.

    L’accroche, ou le grip, m’a donné l’impression lors de la Transgrancanaria 2013 (sur rochers mouillés et sol trempé) de mieux tenir la trajectoire. En effet, les semelles sont différentes. A gauche la XT WINGS 3.

Le laçage (Quicklace) reste le même que sa petite sœur, donc rien à dire (précision de serrage pour les descentes ce qui évite les problèmes d’ongles).

 

Pour les compétitions au profil montagneux et engagé

Achetée une nouvelle fois 1 semaine avant la Transgrancanaria, aucune ampoules ni échauffement malgré les 119 km…

Une excellente rigidité dans les cailloux, ce qui évite le travail important des chevilles

Une sensation d’être plus à plat que sa « petite » sœur.

Un chaussant qui convient parfaitement aux pieds larges et d’un grand confort

Le pare pierre, comme la XT WINGS 2

La protection languette

Un "séchage" rapide de la chaussure humide ainsi qu'une bonne évacuation de l'eau lors de traversée de cours d'eau (ruisseaux, flaques,etc), ce qui est intéressant contre les échauffements et/ou ampoules (avec une paire de chaussette appropriée alors le cumul des deux devient un atout pour le coureur). Lors de l'ultra, après environ 7 heures de pluie, il a fallu 1 heure (approximativement) pour obtenir une chaussure quasi sèche.   

Existe en 4 coloris  

  • Inconvénient :

Poids de 376g pour du 44 2/3

En attente de la version GORE TEX…  

 

Mes impressions : Ayant un pied très large cette chaussure m’a aussitôt convenu. Contrairement à sa petite « sœur », je n’ai ressenti aucune douleur sur la pronation (cette dernière disparaissait rapidement, heureusement !). Aux Canaries, la pluie a duré environ 7 heures et le sol était à la fois rocheux, terres de volcan, tapis de végétaux. Bref, de quoi glisser régulièrement. Aucune glissade, une accroche impressionnante sur les rochers et les pierres (même en dévers).

    L’amorti semble être un peu plus « moelleux» que le version 2 donc un confort supplémentaire.

xt wings 3 (4) xt wings 3 (5)

(photo  1 : XT WINGS 3 en bas et photo 2: XT WINGS 3 à droite).  

2 av Emmanuel Brousse 66120 Font Romeu 

logo espace montagne

 

     

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de captrail
  • Le blog de captrail
  • : Vous faire partager notre passion du trail et du triathlon : Après les Pyrénées Orientales et l’île de la Réunion, de nouveaux défis nous attendent en Charente Maritime et à travers le monde. Pour 2017 objectif: Une qualification pour le championnat du monde triathlon à Hawaï.
  • Contact

Recherche