Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 18:33
Course : La Cimasalazienne ou la 3 en 1

Dimanche 25 août, 5h du matin, l’une des courses phares de la Réunion, la 3 en 1…..

Une course qui vous permet de « visiter » les trois cirques de l’île : Salazie, Cilaos et Mafate. Accompagné d’une équipe d’amis, nous avons pris le départ d’Hell Bourg.

Ce lieu-dit a été baptisé du nom du gouverneur des Bourbons, Anne Chrétien Louis de Hell. Très connu au 19ième siècle pour ses thermes, ces derniers ont malheureusement disparu après le cyclone de 1948. Cette ville reste actuellement célèbre pour ses maisons créoles bourgeoises du début du siècle.

Pour la première fois Captrail n’a pas pu courir en équipe mais promis Mag, ce sera la dernière fois !

Les prévisions météorologiques n’annonçaient rien de bon. La pluie, qui rend si dangereux tous les sentiers montagneux de l’île devait s'inviter. Finalement seule quelques gouttes sont tombées en fin d’après midi mais nous étions tous arrivés.

Après la « traditionnelle analyse de ses concurrents », matériel, physique, échauffement…vous savez, celle qui vous rassure psychologiquement, Captrail a commencé à petits pas en raison d’une ancienne entorse du genou et des « la di la fé » de cette épreuve de réputation difficile en raison de son fort dénivelé positif mais aussi et surtout négatif.

La Suunto ambit 2 Sapphire affichait 3706 en D+ et 3702 en D- pour 47,4 km. Visiblement, la distance aurait dépassée les 51 km sur d’autres GPS.

Dès les premiers kms, le relief se dessine dans la montée du chemin de Terre Plate puis du cap Anglais. Un « serpent de lumière » balise ce sentier et une impossibilité de doubler…Dommage lorsque ce n’est pas son rythme mais voilà, il faut accepter les charmes du trail. Nous quittons le cirque de Salazie pour rejoindre celui de Cilaos avec un passage à 2479m au gîte de la caverne Dufour aprés déjà 2h33 de course. Pour ceux qui se rendraient au Piton des Neiges, ce gîte est véritablement accueillant avec différentes formules de couchage. La cuisine a visiblement bonne presse….

Cependant, retour à la réalité avec la longue descente du Bloc jusqu’au parking où se tenait le premier ravitaillement. Comme d’habitude les bénévoles gèrent leur stand avec sourire et efficacité. Pour les produits comestibles…..j’ai largement vu mieux. Alors si vous vous êtes inscrit pour les spécialités locales, attendez une autre course !

Plaisanterie faite (mais réalité malgré tout), direction le col du Taibit par le GR1. Un grand soleil illumine le cirque de Cilaos et ce spectacle (gratuit !) nous rappelle les véritables valeurs du trail.
Moment intense qui nous fait à peine oublier la montée « sèche » du col à 2080m. Les écarts se creusent et les douleurs apparaissent. A ce moment, tout va pour le mieux en raison de la philosophie adoptée pour cette course, prudence et préservation ou gestion des forces. Les spectateurs et bénévoles nous attendent au col pour des applaudissements bien mérités ce qui nous permet de basculer dans le cirque de Mafate (classé au patrimoine mondiale de l’humanité depuis 2010). Une fois de plus, le soleil rend magique cet endroit.

Du village de Marla, nous nous sommes dirigés vers le col des Bœufs en traversant successivement la rivière des Galets, la plaine des Tamarins et au loin le col de Fourches. La végétation me fait penser un peu à celle des Pyrénées en été. J’ai alors découvert dans cette zone « le bois d’olive noir », arbre d’une quinzaine de mètre. Nous retrouvons alors le cirque de Salazie.

Déjà 7h25 de course sous une chaleur lourde pas encore habituelle pour moi. Sur ce point, je vais orienter certains entrainements en début d’après midi, afin de m’habituer à ce climat surtout en vue de la diagonale des Fous le 17 octobre. Nous longeons la ravine des Merles, le grand Sable, à notre droite le piton Lélesse puis une portion de route pour arriver 9h41min plus tard à Hell Bourg. Terminant 175 sur 713, cette course difficile mais riche en images et émotions restera un souvenir inoubliable. D’un point de vue sécurité, prévoyez votre téléphone avec le numéro du PGHM (et oui, nous sommes en montagne !). A méditer.

Un grand merci une fois de plus aux bénévoles, félicitations à mes amis trailleurs pour avoir tous terminés et bonne préparation pour le grand raid !

Course : La Cimasalazienne ou la 3 en 1Course : La Cimasalazienne ou la 3 en 1

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de captrail
  • Le blog de captrail
  • : Vous faire partager notre passion du trail et du triathlon : Après les Pyrénées Orientales et l’île de la Réunion, de nouveaux défis nous attendent en Charente Maritime et à travers le monde. Pour 2017 objectif: Une qualification pour le championnat du monde triathlon à Hawaï.
  • Contact

Recherche