Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 17:32

Arrivés depuis début Juillet en métropole, Captrail renoue enfin avec la compétition après 9 mois de convalescence suite à la rupture du tendon d'Achille de Cyrille.

Pour commencer, le marathon de La Rochelle s'offre à nous, impossible de résister ! C'est la 25 ème édition plus de 11 000 personnes seront présentes au départ cette année.

Concernant ce marathon, il y a 7000 inscrits 2 zones de départ et différents sas, l'épreuve de La Rochelle fait partie du circuit national a n'en pas douter cette année encore les Kényans seront au rendez-vous. Pour donner une idée, le record de l'épreuve est de 2h07 sur un parcours réputé rapide et roulant et surtout "très très" plat pour les Ultra trailleurs que nous sommes !

Pour Captrail, ce marathon marque le retour à la compétition mais surtout le début d'une nouvelle saison d'entrainement qui aura pour objectif principal l'Ironmedoc (Triathlon format Iron Man) prévu le 29 mai 2016.
Même si nous avons préparé cette épreuve, l'objectif est surtout de faire un point et de tester les sensations après de nombreux mois sans compétition. Notre seul temps sur marathon étant celui de Saint Paul en juin 2014 sur l'ile de la Réunion, que nous avons couru en 3h44 pour Magali et 3h35 pour Cyrille. L'objectif temps pour La Rochelle : faire mieux si possible....

A J-1 l'ambiance est bonne, le sac est prêt ! Cela fait du bien de retrouver le traditionnel étalage par terre au milieu du salon. Nous avons fait le choix de courir avec notre sac de trail pour pouvoir éviter les ravitaillements surement bondés et gagner quelques minutes ! Promis la couverture de survie et matos obligatoire sont hors du sac ! Les sensations avant le départ ne sont pas terribles puisque Cyrille à une douleur au genoux droit depuis son entrainement de dimanche dernier....En résumé ça sera une course au feeling, dn plus le départ des filles est situé à une zone différente, du coup il n'y aura pas non plus le bisou du départ :(

Si vous voulez nous suivre :

Le site http://www.marathondelarochelle.com/index.php/fr/

Nos dossards :

Magali 1353

Cyrille : 2991

A demain pour les résultats et sensations de course, en plus il parait qu'il y a des huîtres à l'arrivée, on vous racontera !

Marathon de La Rochelle 2015, le retour à la competition !
Marathon de La Rochelle 2015, le retour à la competition !
Marathon de La Rochelle 2015, le retour à la competition !
Marathon de La Rochelle 2015, le retour à la competition !
Marathon de La Rochelle 2015, le retour à la competition !
Repost 0
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 09:37
Comment exporter un parcours d'Openrunner sur votre SUUNTO 2S ?

Depuis l'arrivée de Captrail à La Rochelle, il nous fallait trouver des parcours d'entrainement course à pieds et surtout vélo...

Alors comment faire lorsque vous êtes "tout nouveau" dans une région ?

1/ Vous inscrire à un club : choix simple et efficace mais parfois peu "souple" dans le choix des parcours d'entrainement

2/ Organiser des visites qui se terminent en reconnaissance terrain : chronophage certes mais en famille...sympa !

3/ Office du tourisme : cela peut fonctionner..mais généralement peu de renseignements

4/ Internet : magique surtout en côtoyant les sites spécialisés comme Openrunner

Captrail a fait le test pour vous en exportant un parcours vélo. Suivez le guide !

Dans un premier temps, ouvrez votre compte MOVESCOUNT (je précise bien, VOTRE COMPTE et non le site de MOVESCOUNT) puis :

a/ Se rendre sur le site d'Openrunner http://www.openrunner.com

b/ Sélectionner RECHERCHER UN PARCOURS

Comment exporter un parcours d'Openrunner sur votre SUUNTO 2S ?
Comment exporter un parcours d'Openrunner sur votre SUUNTO 2S ?

c/ Remplir les cartouches PAR MOTS CLE (ici La Rochelle) puis sélectionner dans le menu déroulant l'activité choisie dans le cartouche FILTRER PAR ACTIVITES (ici Cyclisme route)

d/ Apparaît alors un tableau à 9 colonnes avec de nombreux parcours

e/ Sélectionner un parcours dans la colonne NOM (ici COSR C6275)

f/ Apparaît alors le parcours sur carte avec toutes les indications utiles pour de votre sortie (altitude, distance,etc)

g/ Dérouler toute la page jusqu'en bas où vous verrez 3 icônes : SERVICES , EXPORT , TRANSFERT GPS

Comment exporter un parcours d'Openrunner sur votre SUUNTO 2S ?
Comment exporter un parcours d'Openrunner sur votre SUUNTO 2S ?
Comment exporter un parcours d'Openrunner sur votre SUUNTO 2S ?

h/ Aller sur l'icône EXPORT et sélectionner le format KML5 sur la ligne GoogleEarth. En bas à gauche de votre écran va s'ouvrir le fichier sous le nom EXPORT.KML et en bas à droite AFFICHER TOUS LES TELECHARGEMENTS

VOTRE PARCOURS EST MAINTENANT ENREGISTRE SUR VOTRE ORDINATEUR (dans la partie téléchargement)

Comment exporter un parcours d'Openrunner sur votre SUUNTO 2S ?

Retourner dans votre compte MOVESCOUNT puis :

a/ Sélectionner PLANNIFIER ET CREER dans le bandeau supérieur

b/ Sélectionner ensuite PLANNIFICATEUR D'ITINERAIRE

Comment exporter un parcours d'Openrunner sur votre SUUNTO 2S ?
Comment exporter un parcours d'Openrunner sur votre SUUNTO 2S ?

c/ Sélectionner IMPORTER UN ITINERAIRE en bas à droite de votre écran. Une fenêtre va s'ouvrir en haut à gauche de votre écran. Sélectionner Téléchargement et vous verrez votre fichier EXPORT.KML

d/ Cliquer dessus puis sur OUVRIR pour le télécharger sur MOVESCOUNT

Comment exporter un parcours d'Openrunner sur votre SUUNTO 2S ?
Comment exporter un parcours d'Openrunner sur votre SUUNTO 2S ?

e/ Remplir vos données dans les différentes cartouches et surtout sélectionner (case à décocher) sur quelle montre vous voulez avoir votre nouveau parcours (ici SUUNTO AMBIT 2)

Comment exporter un parcours d'Openrunner sur votre SUUNTO 2S ?
Comment exporter un parcours d'Openrunner sur votre SUUNTO 2S ?
Comment exporter un parcours d'Openrunner sur votre SUUNTO 2S ?

f/ Enregistrer votre nouveau parcours en sélectionnant ENR. Votre parcours apparaîtra maintenant dans la liste de vos itinéraires.

Comment exporter un parcours d'Openrunner sur votre SUUNTO 2S ?
Comment exporter un parcours d'Openrunner sur votre SUUNTO 2S ?

g/ Sélectionner sur cette même page EQUIPEMENT (tout en haut de la page) puis votre type de montre. Une nouvelle page apparaît avec tous vos paramètres (Modes sportifs, Navigation,etc).

h/ Sélectionner NAVIGATION puis ITINERAIRE. Votre nouveau parcours apparaît sur la liste. Astuce : dans le menu déroulant à droite, sélectionner LE PLUS RECENT D'ABORD.

Comment exporter un parcours d'Openrunner sur votre SUUNTO 2S ?
Comment exporter un parcours d'Openrunner sur votre SUUNTO 2S ?
Comment exporter un parcours d'Openrunner sur votre SUUNTO 2S ?

Il ne vous reste plus qu'à brancher votre montre et à FORCER LA MISE A JOUR DU MICROPROGRAMME. Juste pour mémoire, une photo...

Comment exporter un parcours d'Openrunner sur votre SUUNTO 2S ?

Enfin, votre parcours sera dans votre montre en mode NAVIGATION.

Captrail vous conseille pour l'entrainement de démarrer un EXERCICE classique (ici Cyclisme) puis d'aller dans le mode NAVIGATION (en appuyant longtemps sur le bouton NEXT de la montre) afin d'avoir un MOVE (pour analyser comme d'habitude les performances) sur une navigation de parcours. Vous pouvez maintenant suivre votre itinéraire en mettant la montre devant votre guidon (en la fixant avec des élastiques pour éviter de la perdre) et non au poignet car vous allez pester pour le guidage....(je ne parle pas de sécurité routière !).

Durant votre navigation, vous pouvez accéder à vos écrans habituels d'entrainement (vitesse, distances, etc) en appuyant sur le bouton NEXT.

Encore une astuce, mettez vous sur le mode navigation parcours au 200m car cela vous permettra de rouler et d'anticiper correctement et sereinement les directions à prendre !

Bonne route.

Comment exporter un parcours d'Openrunner sur votre SUUNTO 2S ?
Repost 0
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 16:50
CAPTRAIL dans la Fournaise !

Le volcan de la Fournaise a encore fait des siennes...

Captrail s'est rendu au plus près (raisonnablement) pour voir et entendre l'éruption volcanique du piton de la Fournaise.

Le Lundi 25 mai, après un réveil à 02h00 du matin (désolé Mag!), Captrail s'est rendu en voiture au parking du FOC-FOC pour pouvoir atteindre le Piton de BERT par le sentier des remparts.

La température était de 4 degrés mais heureusement que nous avions prévu nos équipements "grand froid" dans nos sacs (montagnards oblige !). Lampes frontales sur la tête, nous sommes partis pour cette expérience unique, voir une éruption volcanique avant de quitter l'île de la Réunion.

Après 6 km dans une nuit étoilée, nous découvrons les lueurs du magma en fusion. Un spectacle que nous vous laisserons apprécier par ces quelques photos.

Magique, impressionnant, exceptionnel, les mots ne suffisent pas !

Jumelles aidant nous découvrons la lave coulant en direction de la mer. Nous entendons les grondement

CAPTRAIL dans la Fournaise !
CAPTRAIL dans la Fournaise !
CAPTRAIL dans la Fournaise !
CAPTRAIL dans la Fournaise !
CAPTRAIL dans la Fournaise !
CAPTRAIL dans la Fournaise !
CAPTRAIL dans la Fournaise !
CAPTRAIL dans la Fournaise !
CAPTRAIL dans la Fournaise !
CAPTRAIL dans la Fournaise !
CAPTRAIL dans la Fournaise !
CAPTRAIL dans la Fournaise !
CAPTRAIL dans la Fournaise !
CAPTRAIL dans la Fournaise !
CAPTRAIL dans la Fournaise !
CAPTRAIL dans la Fournaise !
CAPTRAIL dans la Fournaise !
CAPTRAIL dans la Fournaise !
CAPTRAIL dans la Fournaise !
CAPTRAIL dans la Fournaise !
CAPTRAIL dans la Fournaise !
CAPTRAIL dans la Fournaise !
CAPTRAIL dans la Fournaise !
CAPTRAIL dans la Fournaise !
Repost 0
12 avril 2015 7 12 /04 /avril /2015 16:35

2 mois jour pour jour après l'opération du tendon d'Achille, Captrail voulait faire un point pour les personnes qui connaîtraient (malheureusement) le même problème.

Il est vrai que la rééducation s'avère toujours personnelle mais dès que nous sommes blessés, nous n'hésitons plus à consulter le Net pour avoir une certaine vue de ce qui peut nous attendre et de nous donner quelques idées et/ou orientations ...

L'opération a eu lieu le 12 février 2015 et déjà le lendemain je connaissais ma première séance de kiné. Séance est un bien grand mot, mais les 20 minutes de légères extensions et flexions des doigts de pieds et autres manipulations "délicates" m'ont déjà donné le "ton" pour cette longue période de rééducation.

Avant d'aborder les différentes étapes de ces 2 mois passés, Captrail insiste sur le "moral des troupes". La base : se fixer des objectifs tout comme en compétition et /ou à l'entrainement. Ne compter que sur vous-même et toutes les "bonnes" choses qui vous entoureront ne seront que du plus durant ces longs mois de ré-apprentissage. Je veux parler des encouragements de vos proches, amis, collègues et des réactions particulières de votre corps (des progrès non prévus,etc).

Le sport pour un sportif même blessé : seulement 4 jours d'arrêt après l'opération puis reprise du travail en salle de musculation. Le "bas" est blessé mais pas le haut ni l'autre jambe ! Alors oui, circuler entre les appareils avec ses béquilles n'est pas évident sans compter le chargement et déchargement des poids (même si quelques âmes "charitables" vous aident) mais votre convalescence n'en sera que plus rapide (moral en hausse, pas de surcharge pondérale, préparation physique au renforcement général, contact avec les sportifs, circulation du sang favorisée, ambiance de travail, etc).

Calendrier des évolutions :

- 18 février : reprise du renforcement musculaire en salle et début des séances d'électrostimulation sur l'autre jambe. 5 séances par semaine.

- 23 février ; reprise du travail.

- 2 mars : début des séances de kiné. J'avais volontairement préféré ne pas reprendre avant afin de bien consolider le tendon (c'est un avis personnel et je ne suis pas médecin mais bon, être à l'écoute de son corps !)

- le 12 mars : reprise de la musculation du quadriceps avec les appareils de la salle de sport (uniquement du travail en extension).

- le 19 mars : plus de botte et retour à l'apprentissage à la marche. La botte articulée m'a permis de poser le pieds environ 3 semaines après l'opération.

- le 27 mars : reprise du vélo en salle sans les pédales automatiques. Plus sécurisant mais pénible car regarder un écran...

- le 28 mars : les béquilles ne me servaient plus hormis pour les balades dans le sables et autres sentiers pédestres sur Cilaos...

- le 3 avril : reprise de l'entrainement natation dans le lagon de Saint Pierre. 3 jours consécutifs d'entrainement pour reprendre les automatismes et le plaisir de ne plus porter son poids ! C'est à ce moment précis que mon mollet et mon pieds ont dégonflés.

- le 7 avril : plus de béquilles

- le 11 avril : reprise de la course à pieds sur le tapis roulant. Attention, j'ai atteint 5,5 km/h...risible mais je voulais faire un cadeau d'anniversaire à Mag (pas cher mais éprouvant !). Les éducatifs sur le tapis : des sécances de 5 minutes à 2,3 km/h en déroulant normalement le pieds de façon à ne plus boiter, 1 serie de 10 minutes en alternant course à 5,5 km/h et soulagement en appui sur les barres latérales de façon à bien dérouler le pieds, 1 série de 10 minutes en course "normale" à 5,5 km/h. Tout cela a été réalisé après 1h45 de renforcement musculaire jambes incluses.

Le soir, repas entre amis....(moral oblige !)

Après réflexion et discussion cette semaine avec le chirurgien, nous pensons que le fait d'avoir eu l'accident pendant un cycle intense de préparation pour l'Ironman (juste avant la dernière séquence d'affûtage) m'a certainement permis de mieux récupérer après l'opération. En effet, la musculation naturelle et le renforcement en salle m'ont aidé dans le début de cette convalescence et ré-éducation.

Captrail espère que ces points de repères vous auront aidés mais chaque personne est différente. Mon expérience personnelle ne peut pas se substituer à un programme d'un médecin.

ATTENTION, ce programme de rééducation n'est pas la prescription d'un médecin ou autre praticien mais je parle systématiquement à mon kinésithérapeute des séances que j'envisage de réaliser.

Quelles photos de Cilaos....et un seul mot : don't quit !

Quand tendon rime avec guérison !
Quand tendon rime avec guérison !
Quand tendon rime avec guérison !
Quand tendon rime avec guérison !
Quand tendon rime avec guérison !
Quand tendon rime avec guérison !
Quand tendon rime avec guérison !
Repost 0
8 mars 2015 7 08 /03 /mars /2015 15:15

8 Février 2015, dernier jour de notre premier cycle de quatre semaines d'entrainement "haute intensité".
Une sortie vélo de Saint-Pierre à Saint Paul (120 kms) par un magnifique soleil ce qui a occasionné quelques photos au Souffleur avec mon nouveau FOCUS (Merci Happy Bike !)

Puis 1 semaine de repos total pour reprendre un dernier cycle de quatre semaines avant l'épreuve. La préparation se "peaufine" correctement et nos sensations sont excellentes.

Le 11 février, on me propose un match de volley-ball entre collègues. Je refuse cette activité même si ce sport me tient à coeur en raison d'une pré-sélection en équipe de France cadette, il y a très, très longtemps !!!!Après l'insistance de mes collègues, je participe à cette rencontre au "sommet". Je savais qu'il fallait que je fasse attention car c'est véritablement un sport accidentogène.
Et puis,.....le drame...une douleur effroyable s'abat sur mon tendon d'Achille. J'ai cru que j'avais été percuté par un joueur. Mais il n'en était rien. Au sol en train de crier la douleur est intense. En 12 années de sport de combat, je n'avais jamais ressenti cela !
Puis en train de pester contre moi car j'avais déjà compris que l'Ironman s'envolait !

Diagnostique simple : rupture totale du tendon d'Achille.

Opéré le 12 février par chirurgie percutanée dans une clinique privée, me voilà sur un lit immobilisé. Mag et quelques amis me soutiennent car les premiers jours sont émotionnellement difficiles, toujours en raison de cet Ironman !
Puis la phase 2 arrive très vite avec d'autres objectifs mais d'un point de vue guérison. "Don't quit" comme je le répétais à certain de mes stagiaires.

L'opération a durée une quarantaine de minutes et j'avais demandé une rachianesthésie pour récupérer plus vite. Une "bonne" ambiance au bloc avec une équipe sympa (je vous montrerais les photos !).
Côté professionnalisme, un blessé attend beaucoup de son chirurgien mais un sportif attend autre chose...un miracle !. Ce chirurgien était déjà renommé dans le monde du sport à la Réunion, alors que demander de mieux...Visiblement, une opération relativement simple pour lui mais pas pour moi.

Après 3 semaines de botte articulée (Gibaud), la reprise de l'entraînent à MOVING (renforcement du haut) et de l'électrostimulation sur ma cuisse "en vacance", j'attends patiemment la fin des trois autres semaines. La première phase de la ré éducation a commencé plus des massages (huile d'olive et Cyprès) de mon infirmière préférée (Mag, c'est toi !). Je sais déjà que la deuxième phase sera longue et qu'il faudra y aller progressivement.

L'organisation de la compétition ne veut toujours pas nous rembourser une partie de l'inscription mais bon !

La blessure fait partie du sport alors en la prenant du bon côté, cela permet de prendre du temps pour profiter de l'île...et d'une "bonne "bière.

Fin du rêve sud africain !
Fin du rêve sud africain !
Fin du rêve sud africain !
Fin du rêve sud africain !
Fin du rêve sud africain !
Fin du rêve sud africain !
Fin du rêve sud africain !
Fin du rêve sud africain !
Repost 0
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 05:11
Bonne année 2015 !

Captrail, vous souhaite une très belle année 2015, pleine de nouveaux défis, santé et bons moments partagés !

Repost 0
23 novembre 2014 7 23 /11 /novembre /2014 16:06
Leu Vertige pour CAPTRAIL !

Dimanche 16 Novembre, 06h15, départ du triathlon longue distance de St LEU.
Au menu, 2,4 km de natation dans le lagon, 75 km de cyclisme (3 aller-retour entre St Leu et L'Etang Salé) et 18 km de course à pied sur le front de mer.

Après le Moyen Distance de CILAOS, CAPTRAIL profite de cette épreuve, une nouvelle fois pas très loin de la maison, pour s'entrainer en vue de l'Ironman.

La natation : un parcours de 600m dans le lagon avec la marée basse ("pilotage" obligé pour rechercher la meilleur trajectoire!) et une sortie à l'australienne (pour les néophyte, c'est une sortie plage, faire le tour d'une barrière et de nouveau dans l'eau).
Nous avons aussi découvert ce terme lors du briefing avant le départ ! Vive les amateurs...La combinaison étant interdite, nous passons donc en mode vêtement trifonction Zéro D...., acheté la veille, au cas où ???

Comme d'habitude, nous sommes partis derrière tout le monde en mode "prudence, il faut terminer la natation sans fatigue".
CAPTRAIL sortira respectivement 19ième (Cyrille) et 27ième (Mag) sur 37.

La transition se passe plutôt bien mais il faut encore s'organiser pour le nettoyage des pieds..

Le cyclisme : le long du bord de mer sur 3 aller-retour pour atteindre les 75 km.
Un parcours que nous connaissons bien voir par cœur et une fois de plus, il fallait gérer.
Le fait de se croiser avec Mag était véritablement sympathique. Mais pas évident pour des débutants de ne pas se laisser emporter par les cyclistes devant !

Cyrille a déraillé 2 fois avec obligation de s'arrêter mais comme dans les stands de formule 1, tout est allé très vite...

Au 63 ième kilomètre, accident entre 4 jeunes en VTT et 2 triathlètes qui arrivaient "plein pot" sur la piste cyclable. J'étais de l'autre côté de la route et aux premières loges de cet accident impressionnant. L'un des jeunes du groupe fait une roue avant pour impressionner ses camarades et...déséquilibré, il tombe juste devant le premier triathlète. Percussion, "soleil" pour le sportif avec une retombée à la limite de la route et un vélo "volant" sur une dizaine de mètres dans les fourrées. Le deuxième triathlète percute le jeune et de nouveau une figure artistique...Venant de voir toute la scène, je fais ralentir les voitures et prévient les organisateurs. Chance, les deux sportifs se sont remis debout et l'un d'entre eux est reparti. Chapeau bas.

CAPTRAIL finira respectivement 29 ième (C) et 36 ième (M) sur 37.

Enfin la course à pied. 18 "petits" kilomètres pour se détendre les jambes ! Pour Cyrille, crampe au vasque interne gauche comme sur le triathlon de Cilaos. Obligé de s'arrêter un peu, de récupérer et puis repartir. Une foulée d'ultra trail qui lui fait perdre du temps.

Magali remonte bien et lorsque nous nous croisons, petit bisous de motivation. Elle accélérera les 6 derniers kilomètres.

CAPTRAIL terminera respectivement 35ième (C) et 30 ième (M).

Un bilan tristement mauvais car nous terminerons très loin dans le classement.

Après analyse de l'épreuve :

la natation commence à "rentrer" mais la transition reste à perfectionner surtout la gestion des pieds.

le cyclisme....il faut s'entrainer et se muscler les cuisses. Encore de nombreuses séances de FAC à MOVING, de RPM et de fractionné sur nos vélos...

la transition est bonne.

Enfin la course à pied. Il faut ré-apprendre à courir.

Concernant l'alimentation, pas de soucis d'énergie avec nos gels, barres céréales et compotes.

Une superbe épreuve qui nous a fait passer un excellent moment. Une équipe de bénévoles une fois de plus au top et une organisation parfaite SAUF....une petite médaille à la fin aurait été sympa car les T-SHIRT et casquettes s'accumulent depuis 16 mois !

Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Repost 0
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 05:46
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !

Nous étions 2206 à prendre le départ du Grand Raid 2014. Après une bonne heure d'attente pour déposer nos sacs d'allégements (organisation à améliorer peut-être ?), nous rejoignons le sas de départ. Juste le temps de quelques photos et le départ est donné. Ambiance feu d'artifice et foule en délire sur des dizaines de kilomètres. Rien que pour vivre ce départ, il fallait tenter l'aventure ! De tous les ultra auxquels nous avons participés, l'ambiance grand raid est incroyable !

Finalement, malgré le nombre de coureurs, je parviens à suivre Cyrille et à ne pas me perdre dans la foule de traileurs, le tout en gardant un bon rythme. Le but étant de prendre un départ assez rapide pour tenter d'éviter le traditionnel embouteillage dans le sentier Fraise. Au premier ravitaillement c'est la foule, mais nous sommes bien placés, toujours autant d'encouragements c'est incroyable !

Après domaine Vidot, les pentes augmentent. Plus de 2000 m de dénivelé positif nous attendent jusqu'au Piton Textor. Les jambes sont un peu lourdes, mais c'est souvent le cas le temps que le "moteur" se mette en route. Au km 25, à Notre Dame de la Paix cela va mieux !

Vers Piton Sec, le jour commence à se lever, la bruine aussi commence à tomber. Nous arrivons après un beau passage en foret à Piton Textor. La bruine se transforme en pluie, le vent à 2100 m forcit. Heureusement nos vestes gore tex (Arcteryx et Salomon) nous évitent le froid, mais beaucoup de concurrents sont gelés !.

Toujours sous la pluie et vent de face, nous traversons les champs de la Plaine des Cafres pour arriver à Mare à boue (c'est vraiment son nom ! ). La première assistance organisée par le RSMA et le 2 eme RPiMa est un vrai soulagement: une tente fermée, couverture, sourires et soupe chaude, que du bonheur ! Après quelques minutes, nous repartons avant de nous refroidir d'avantage. Le vent et la pluie ne faiblissent pas, il y a longtemps que les pieds sont trempés et que le chemin s'est transformé en torrent de boue. Aprés plus de 50 km, nous entamons la descente vers Cilaos. Le sentier de Kerveguen est très technique et glissant. Dès les premières marches, je commence à sentir des douleurs dans le genou gauche. Il nous faudra 2 heures pour descendre Kerveguen et rejoindre Cilaos. A 65 km, mes articulations ne sont pas en pleine forme et je fais l'expérience des douleurs du syndrome de l'essuie glace bien connu des traileurs ! Nous pointons dans le premier tiers des compétiteurs, et 25 eme féminine.

Il reste plus de 110 km à faire, le temps sur les hauteurs est couvert et je suis bien obligée de me rendre à l'évidence : je ne finirai pas cet Ultra. C'est plus prudent, pour ne pas compromettre notre objectif 2015.
Cyrille lui est en pleine forme, la question se pose pour lui de savoir s'il continu seul ou pas.
Par cohésion amoureuse, il reste avec moi. Pour le meilleur et pour le pire, une vraie déclaration d'amour !

Cette édition 2014 sera marqué par 48.1 % d'abondons. Ce sont 1147 traileurs qui finiront la plus longue édition du grand raid.

Un grand bravo à ceux qui ont terminés et en particulier aux copains et copines, qui ont réalisés un véritable exploit !

Pour Captrail, après une bonne récup, reprise de l'entrainement pour notre objectif 2015 : l' Ironman d'Afrique du Sud le 29 mars. Pas de descente au programme, mais un enchainement de 3 disciplines qui vont faire mal aux jambes !

Un grand merci aux personnes qui ont armé les postes militaires. Chapeau bas !

Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Repost 0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 06:45

Après la récupération des dossards dans les jardins de la mairie mercredi après-midi, Captrail rentre progressivement dans la course.
Comme d'habitude une ambiance sympathique et une peu folle dans le parc. Certes l'attente pour les deux autres courses ( Mascareignes et Bourbon) a peu être été longue mais contrairement à Saint Denis l'année dernière, les valeureux coureurs étaient à l'ombre et en ce début de période estivale, c'est malgré tout un avantage certain.
Alors effectivement pour une épreuve internationale, il aurait mieux valu déployer le village sur un autre site mais franchement, un départ à Saint Pierre et un retrait de dossard dans la même ville...c'est pas mal du tout...

Alors le titre du Quotidien du jeudi 23 Octobre "la Diagonale du foutoir" me parait un peu exagéré même si le jeu de mot....
Captrail, voyageant un "peu" à l'étranger, se rend compte que l'organisation du retrait de dossard de la Diag reste "confortable" pour les coureurs.

Après une excellente nuit de sommeil, Captrail prépare tranquillement ces sacs. Concernant le stress....pas pour l'instant, car les impondérables sont trop nombreux et par expérience, le plaisir d'abord et surtout en garder "sous le pied" au cas où....(gestion d'un accident par exemple).

La préparation est sereine et bon enfant.
Au programme cet après-midi : sieste, hydratation avec nos produits (non pas de bière Mag !), mon vieux Sport Elec (programme massage,etc), réglage des 2 SUUNTO AMBIT (2 et 1 ), un diner féculent et une petite marche digestive jusqu'au départ (et oui, 500 m de la maison !).

Le but de Captrail : prendre plaisir, gérer sa course pour pouvoir reprendre l'entrainement de l'ironman, être ensemble à l'arrivée, profitez de cette dernière traversée (peut-être !) avant la métropole.

Captrail souhaite une bonne course aux 2335 fous et à tous les potes engagés : Jeff, Remi, Sylvain,Carole, Charlotte, Laura, et tous les membres des clubs Oxyjeunes, CSA du RSMA, 2 eme RPiMa, Running Conseil et Trail Sport et surtout un grand merci d'avance aux bénévoles de l'organisation.

Pour nous suivre, les dossards : 1800 et 2237 (ne cherchez pas dans les 10 premiers !)

Quelques photos avant le départ, ambiance...

H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
Repost 0
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 04:10
affiche diagonale des fous
affiche diagonale des fous

Contre toute attente Captrail a réussi à avoir deux places pour l'édition 2014 de la Diagonale des fous. Nous serons donc au départ ce jeudi 23 octobre avec quelques milliers d'autres coureurs.

Cette 22 ème édition s'annonce particulièrement difficile en raison du changement de parcours annoncé il y a quelques jours. Le passage au col du Taibit étant trop dangereux en raison d'un éboulement ( le même qui a conduit à l'annulation de la Cimasalazienne il y a plus d'un mois !), nous allons faire un détour de 9 km et 1000 m de dénivelé.

Voila ce qui nous attend officiellement :

172 km et 9996m de dénivelé positif ( pour ne pas dire 10 000 m D+ !)
Pour ceux qui auraient un doute, le dénivelé positif est bien la somme des montées uniquement, à ne pas confondre avec le dénivelé cumulé (les montées plus les descentes !) C'est donc un peu plus d'un Everest que nous devrons grimper et redescendre, en moins de 65 heures.

Maintenant vous avez compris pourquoi on appelle cette course la diagonale des fous ! En réalité il y a 3 courses : le Grand Raid, la plus longue épreuve, 172 km, le trail de Bourbon 93 km et le trail de Mascareigne 67 km.

Rendez vous mercredi pour la remise des dossards et l'ambiance à J-1 !

Parés !
Parés !
Parés !

Parés !

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de captrail
  • Le blog de captrail
  • : Vous faire partager notre passion du trail et du triathlon : Après les Pyrénées Orientales et l’île de la Réunion, de nouveaux défis nous attendent en Charente Maritime et à travers le monde. Pour 2017 objectif: Une qualification pour le championnat du monde triathlon à Hawaï.
  • Contact

Recherche