Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mars 2015 7 08 /03 /mars /2015 15:15

8 Février 2015, dernier jour de notre premier cycle de quatre semaines d'entrainement "haute intensité".
Une sortie vélo de Saint-Pierre à Saint Paul (120 kms) par un magnifique soleil ce qui a occasionné quelques photos au Souffleur avec mon nouveau FOCUS (Merci Happy Bike !)

Puis 1 semaine de repos total pour reprendre un dernier cycle de quatre semaines avant l'épreuve. La préparation se "peaufine" correctement et nos sensations sont excellentes.

Le 11 février, on me propose un match de volley-ball entre collègues. Je refuse cette activité même si ce sport me tient à coeur en raison d'une pré-sélection en équipe de France cadette, il y a très, très longtemps !!!!Après l'insistance de mes collègues, je participe à cette rencontre au "sommet". Je savais qu'il fallait que je fasse attention car c'est véritablement un sport accidentogène.
Et puis,.....le drame...une douleur effroyable s'abat sur mon tendon d'Achille. J'ai cru que j'avais été percuté par un joueur. Mais il n'en était rien. Au sol en train de crier la douleur est intense. En 12 années de sport de combat, je n'avais jamais ressenti cela !
Puis en train de pester contre moi car j'avais déjà compris que l'Ironman s'envolait !

Diagnostique simple : rupture totale du tendon d'Achille.

Opéré le 12 février par chirurgie percutanée dans une clinique privée, me voilà sur un lit immobilisé. Mag et quelques amis me soutiennent car les premiers jours sont émotionnellement difficiles, toujours en raison de cet Ironman !
Puis la phase 2 arrive très vite avec d'autres objectifs mais d'un point de vue guérison. "Don't quit" comme je le répétais à certain de mes stagiaires.

L'opération a durée une quarantaine de minutes et j'avais demandé une rachianesthésie pour récupérer plus vite. Une "bonne" ambiance au bloc avec une équipe sympa (je vous montrerais les photos !).
Côté professionnalisme, un blessé attend beaucoup de son chirurgien mais un sportif attend autre chose...un miracle !. Ce chirurgien était déjà renommé dans le monde du sport à la Réunion, alors que demander de mieux...Visiblement, une opération relativement simple pour lui mais pas pour moi.

Après 3 semaines de botte articulée (Gibaud), la reprise de l'entraînent à MOVING (renforcement du haut) et de l'électrostimulation sur ma cuisse "en vacance", j'attends patiemment la fin des trois autres semaines. La première phase de la ré éducation a commencé plus des massages (huile d'olive et Cyprès) de mon infirmière préférée (Mag, c'est toi !). Je sais déjà que la deuxième phase sera longue et qu'il faudra y aller progressivement.

L'organisation de la compétition ne veut toujours pas nous rembourser une partie de l'inscription mais bon !

La blessure fait partie du sport alors en la prenant du bon côté, cela permet de prendre du temps pour profiter de l'île...et d'une "bonne "bière.

Fin du rêve sud africain !
Fin du rêve sud africain !
Fin du rêve sud africain !
Fin du rêve sud africain !
Fin du rêve sud africain !
Fin du rêve sud africain !
Fin du rêve sud africain !
Fin du rêve sud africain !
Repost 0
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 05:11
Bonne année 2015 !

Captrail, vous souhaite une très belle année 2015, pleine de nouveaux défis, santé et bons moments partagés !

Repost 0
23 novembre 2014 7 23 /11 /novembre /2014 16:06
Leu Vertige pour CAPTRAIL !

Dimanche 16 Novembre, 06h15, départ du triathlon longue distance de St LEU.
Au menu, 2,4 km de natation dans le lagon, 75 km de cyclisme (3 aller-retour entre St Leu et L'Etang Salé) et 18 km de course à pied sur le front de mer.

Après le Moyen Distance de CILAOS, CAPTRAIL profite de cette épreuve, une nouvelle fois pas très loin de la maison, pour s'entrainer en vue de l'Ironman.

La natation : un parcours de 600m dans le lagon avec la marée basse ("pilotage" obligé pour rechercher la meilleur trajectoire!) et une sortie à l'australienne (pour les néophyte, c'est une sortie plage, faire le tour d'une barrière et de nouveau dans l'eau).
Nous avons aussi découvert ce terme lors du briefing avant le départ ! Vive les amateurs...La combinaison étant interdite, nous passons donc en mode vêtement trifonction Zéro D...., acheté la veille, au cas où ???

Comme d'habitude, nous sommes partis derrière tout le monde en mode "prudence, il faut terminer la natation sans fatigue".
CAPTRAIL sortira respectivement 19ième (Cyrille) et 27ième (Mag) sur 37.

La transition se passe plutôt bien mais il faut encore s'organiser pour le nettoyage des pieds..

Le cyclisme : le long du bord de mer sur 3 aller-retour pour atteindre les 75 km.
Un parcours que nous connaissons bien voir par cœur et une fois de plus, il fallait gérer.
Le fait de se croiser avec Mag était véritablement sympathique. Mais pas évident pour des débutants de ne pas se laisser emporter par les cyclistes devant !

Cyrille a déraillé 2 fois avec obligation de s'arrêter mais comme dans les stands de formule 1, tout est allé très vite...

Au 63 ième kilomètre, accident entre 4 jeunes en VTT et 2 triathlètes qui arrivaient "plein pot" sur la piste cyclable. J'étais de l'autre côté de la route et aux premières loges de cet accident impressionnant. L'un des jeunes du groupe fait une roue avant pour impressionner ses camarades et...déséquilibré, il tombe juste devant le premier triathlète. Percussion, "soleil" pour le sportif avec une retombée à la limite de la route et un vélo "volant" sur une dizaine de mètres dans les fourrées. Le deuxième triathlète percute le jeune et de nouveau une figure artistique...Venant de voir toute la scène, je fais ralentir les voitures et prévient les organisateurs. Chance, les deux sportifs se sont remis debout et l'un d'entre eux est reparti. Chapeau bas.

CAPTRAIL finira respectivement 29 ième (C) et 36 ième (M) sur 37.

Enfin la course à pied. 18 "petits" kilomètres pour se détendre les jambes ! Pour Cyrille, crampe au vasque interne gauche comme sur le triathlon de Cilaos. Obligé de s'arrêter un peu, de récupérer et puis repartir. Une foulée d'ultra trail qui lui fait perdre du temps.

Magali remonte bien et lorsque nous nous croisons, petit bisous de motivation. Elle accélérera les 6 derniers kilomètres.

CAPTRAIL terminera respectivement 35ième (C) et 30 ième (M).

Un bilan tristement mauvais car nous terminerons très loin dans le classement.

Après analyse de l'épreuve :

la natation commence à "rentrer" mais la transition reste à perfectionner surtout la gestion des pieds.

le cyclisme....il faut s'entrainer et se muscler les cuisses. Encore de nombreuses séances de FAC à MOVING, de RPM et de fractionné sur nos vélos...

la transition est bonne.

Enfin la course à pied. Il faut ré-apprendre à courir.

Concernant l'alimentation, pas de soucis d'énergie avec nos gels, barres céréales et compotes.

Une superbe épreuve qui nous a fait passer un excellent moment. Une équipe de bénévoles une fois de plus au top et une organisation parfaite SAUF....une petite médaille à la fin aurait été sympa car les T-SHIRT et casquettes s'accumulent depuis 16 mois !

Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Leu Vertige pour CAPTRAIL !
Repost 0
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 05:46
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !

Nous étions 2206 à prendre le départ du Grand Raid 2014. Après une bonne heure d'attente pour déposer nos sacs d'allégements (organisation à améliorer peut-être ?), nous rejoignons le sas de départ. Juste le temps de quelques photos et le départ est donné. Ambiance feu d'artifice et foule en délire sur des dizaines de kilomètres. Rien que pour vivre ce départ, il fallait tenter l'aventure ! De tous les ultra auxquels nous avons participés, l'ambiance grand raid est incroyable !

Finalement, malgré le nombre de coureurs, je parviens à suivre Cyrille et à ne pas me perdre dans la foule de traileurs, le tout en gardant un bon rythme. Le but étant de prendre un départ assez rapide pour tenter d'éviter le traditionnel embouteillage dans le sentier Fraise. Au premier ravitaillement c'est la foule, mais nous sommes bien placés, toujours autant d'encouragements c'est incroyable !

Après domaine Vidot, les pentes augmentent. Plus de 2000 m de dénivelé positif nous attendent jusqu'au Piton Textor. Les jambes sont un peu lourdes, mais c'est souvent le cas le temps que le "moteur" se mette en route. Au km 25, à Notre Dame de la Paix cela va mieux !

Vers Piton Sec, le jour commence à se lever, la bruine aussi commence à tomber. Nous arrivons après un beau passage en foret à Piton Textor. La bruine se transforme en pluie, le vent à 2100 m forcit. Heureusement nos vestes gore tex (Arcteryx et Salomon) nous évitent le froid, mais beaucoup de concurrents sont gelés !.

Toujours sous la pluie et vent de face, nous traversons les champs de la Plaine des Cafres pour arriver à Mare à boue (c'est vraiment son nom ! ). La première assistance organisée par le RSMA et le 2 eme RPiMa est un vrai soulagement: une tente fermée, couverture, sourires et soupe chaude, que du bonheur ! Après quelques minutes, nous repartons avant de nous refroidir d'avantage. Le vent et la pluie ne faiblissent pas, il y a longtemps que les pieds sont trempés et que le chemin s'est transformé en torrent de boue. Aprés plus de 50 km, nous entamons la descente vers Cilaos. Le sentier de Kerveguen est très technique et glissant. Dès les premières marches, je commence à sentir des douleurs dans le genou gauche. Il nous faudra 2 heures pour descendre Kerveguen et rejoindre Cilaos. A 65 km, mes articulations ne sont pas en pleine forme et je fais l'expérience des douleurs du syndrome de l'essuie glace bien connu des traileurs ! Nous pointons dans le premier tiers des compétiteurs, et 25 eme féminine.

Il reste plus de 110 km à faire, le temps sur les hauteurs est couvert et je suis bien obligée de me rendre à l'évidence : je ne finirai pas cet Ultra. C'est plus prudent, pour ne pas compromettre notre objectif 2015.
Cyrille lui est en pleine forme, la question se pose pour lui de savoir s'il continu seul ou pas.
Par cohésion amoureuse, il reste avec moi. Pour le meilleur et pour le pire, une vraie déclaration d'amour !

Cette édition 2014 sera marqué par 48.1 % d'abondons. Ce sont 1147 traileurs qui finiront la plus longue édition du grand raid.

Un grand bravo à ceux qui ont terminés et en particulier aux copains et copines, qui ont réalisés un véritable exploit !

Pour Captrail, après une bonne récup, reprise de l'entrainement pour notre objectif 2015 : l' Ironman d'Afrique du Sud le 29 mars. Pas de descente au programme, mais un enchainement de 3 disciplines qui vont faire mal aux jambes !

Un grand merci aux personnes qui ont armé les postes militaires. Chapeau bas !

Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Repost 0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 06:45

Après la récupération des dossards dans les jardins de la mairie mercredi après-midi, Captrail rentre progressivement dans la course.
Comme d'habitude une ambiance sympathique et une peu folle dans le parc. Certes l'attente pour les deux autres courses ( Mascareignes et Bourbon) a peu être été longue mais contrairement à Saint Denis l'année dernière, les valeureux coureurs étaient à l'ombre et en ce début de période estivale, c'est malgré tout un avantage certain.
Alors effectivement pour une épreuve internationale, il aurait mieux valu déployer le village sur un autre site mais franchement, un départ à Saint Pierre et un retrait de dossard dans la même ville...c'est pas mal du tout...

Alors le titre du Quotidien du jeudi 23 Octobre "la Diagonale du foutoir" me parait un peu exagéré même si le jeu de mot....
Captrail, voyageant un "peu" à l'étranger, se rend compte que l'organisation du retrait de dossard de la Diag reste "confortable" pour les coureurs.

Après une excellente nuit de sommeil, Captrail prépare tranquillement ces sacs. Concernant le stress....pas pour l'instant, car les impondérables sont trop nombreux et par expérience, le plaisir d'abord et surtout en garder "sous le pied" au cas où....(gestion d'un accident par exemple).

La préparation est sereine et bon enfant.
Au programme cet après-midi : sieste, hydratation avec nos produits (non pas de bière Mag !), mon vieux Sport Elec (programme massage,etc), réglage des 2 SUUNTO AMBIT (2 et 1 ), un diner féculent et une petite marche digestive jusqu'au départ (et oui, 500 m de la maison !).

Le but de Captrail : prendre plaisir, gérer sa course pour pouvoir reprendre l'entrainement de l'ironman, être ensemble à l'arrivée, profitez de cette dernière traversée (peut-être !) avant la métropole.

Captrail souhaite une bonne course aux 2335 fous et à tous les potes engagés : Jeff, Remi, Sylvain,Carole, Charlotte, Laura, et tous les membres des clubs Oxyjeunes, CSA du RSMA, 2 eme RPiMa, Running Conseil et Trail Sport et surtout un grand merci d'avance aux bénévoles de l'organisation.

Pour nous suivre, les dossards : 1800 et 2237 (ne cherchez pas dans les 10 premiers !)

Quelques photos avant le départ, ambiance...

H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
Repost 0
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 04:10
affiche diagonale des fous
affiche diagonale des fous

Contre toute attente Captrail a réussi à avoir deux places pour l'édition 2014 de la Diagonale des fous. Nous serons donc au départ ce jeudi 23 octobre avec quelques milliers d'autres coureurs.

Cette 22 ème édition s'annonce particulièrement difficile en raison du changement de parcours annoncé il y a quelques jours. Le passage au col du Taibit étant trop dangereux en raison d'un éboulement ( le même qui a conduit à l'annulation de la Cimasalazienne il y a plus d'un mois !), nous allons faire un détour de 9 km et 1000 m de dénivelé.

Voila ce qui nous attend officiellement :

172 km et 9996m de dénivelé positif ( pour ne pas dire 10 000 m D+ !)
Pour ceux qui auraient un doute, le dénivelé positif est bien la somme des montées uniquement, à ne pas confondre avec le dénivelé cumulé (les montées plus les descentes !) C'est donc un peu plus d'un Everest que nous devrons grimper et redescendre, en moins de 65 heures.

Maintenant vous avez compris pourquoi on appelle cette course la diagonale des fous ! En réalité il y a 3 courses : le Grand Raid, la plus longue épreuve, 172 km, le trail de Bourbon 93 km et le trail de Mascareigne 67 km.

Rendez vous mercredi pour la remise des dossards et l'ambiance à J-1 !

Parés !
Parés !
Parés !

Parés !

Repost 0
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 16:53
Le Mac Bike, vous connaissez ?

Après une sortie cyclisme en groupe, CAPTRAIL voulait s'offrir une boisson rafraîchissante en mode sympa et détente...

Passant devant le Maïdo, oups MAC DO, nous ne pouvions pas nous empêcher de tester la commande rapide...

Un serveur très sympathique s'est occupé de nous et un coca bien frais a été servi.

Malheureusement mon guidon de triathlon ne pouvait pas recevoir ce doux breuvage !

Le Mac Bike, vous connaissez ?
Le Mac Bike, vous connaissez ?
Le Mac Bike, vous connaissez ?
Le Mac Bike, vous connaissez ?
Le Mac Bike, vous connaissez ?
Le Mac Bike, vous connaissez ?
Le Mac Bike, vous connaissez ?
Repost 0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 18:48
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !

CAPTRAIL cherchait un projet pour l’année 2015 sans que cela soit un ultra trail….finalement ça sera :

Un Ironman en Afrique du Sud !

Un projet un peu fou mais le 29 Mars 2015, nous serons sur la ligne de départ à Port Elizabeth (Afrique du Sud).
Pour ceux qui découvrent cette discipline, il s’agit de nager 3,8km, de rouler (en vélo et non autre chose !) 180 km puis de courir 42,185 km (soit un marathon). Simple non ?

Depuis 2 mois, CAPTRAIL a commencé l’entrainement mais il fallait trouver une épreuve test à la Réunion.
Après un premier essai sur marathon à Saint Paul le 29 juin (tout juste 2 mois après le Mont Fuji), nous voilà inscrit au triathlon du sud le 21 septembre 2014.
Cette épreuve comprenait 1,5 km de natation, puis 45 km de cyclisme jusqu’à Cilaos et enfin 10 km de course à pied.

Un format « M » mais avec la particularité d’avoir une épreuve de cyclisme qui ne fait que monter (quelques descentes mais vite passées !) et un parcours de course à pied qui….monte lui aussi (un aller retour jusqu’au sentier de Kerveguen).

Quelle expérience ! Un véritable « régal » qui nous change totalement des ultras.

Je vous passe les détails de notre arrivée au parc à vélo à 04h30…Préparation de la transition (merci aux fiches de chez GARMIN !) et à ce moment, nous regrettons l’ultra. Un sac et GO !

Les chaussures de vélo bien ouvertes, les lunettes, le casque, etc sans compter le repérage de nos vélos (simple, ce ne sont pas des machines à 5000 euros !!!!) ’après la sortie du lagon. Un grand moment de solitude mais des amis triathlètes étaient présents pour nous aiguiller. Un grand merci à eux.

Après un briefing sécu comme d’habitude, direction la plage de Saint Pierre pour le départ.

06H15, un dernier bisou et « dans le bain ».
Partis derrière tout le monde, nous avons essuyé les « turbulences » du départ.
Au bout de quelques minutes, j’ai craqué et des « vieux » instincts sont remontés à la surface (sans jeux de mots) pour à mon tour me faire de la place.
Désolé pour ceux que j’ai malheureusement « tendrement percutés ».

Nous nous sommes perdus de vue avec Mag et chacun a fait sa course comme prévu.

Magali avec sa superbe combinaison V FLEX (ZEROD) a fait son parcours natation sans problème. Tout comme moi, au niveau de la transition, il reste quelques petits réglages à prévoir pour l’ironman !.

Captrail sortira de l'eau en 26’30“ (Ma) et 20’50“ ( Cy).

Puis le parcours cyclisme : quelques gels et barres céréales au début puis les montées s’enchainent. Un programme simple entre montées, virages, montées, virages, et…une descente puis re-montées,etc.

Mag a doublé de nombreux concurrents et s’est véritablement senti à l’aise sur ce type de parcours engagé. Pour ma part, j’ai géré en faisant attention à mon ancienne déchirure au mollet. Mais aucune douleur.Le top !

Captrail mettra 2h44 (Ma) et 2h34 (Cy) pour arriver à Cilaos.

Puis une nouvelle fois la transition : rapide pour nous deux.

Enfin, la cerise sur le gâteau, la course à pied et « pédagogiquement » au bout de 500m, le début des montées. Les 5 premiers kilomètres enchaînent les UP and DOWN puis un retour axé sur de la descente.

Captrail bouclera cette course en 59’13 (Mag) et 59’10 (Cy).

Au final, nous occuperons les 51 ième et 63 ième position au scratch (sur 79) en 3h59 et 4h17.

Mais contre toute attente, Magali terminera 2ième au classement féminin. Podium, prix, cadeaux, la véritable star. Elle était à 7 minutes derrière la première !

Pour terminer, que d’émotions dans ce sport. Ces trois disciplines nous correspondent bien et c’est tant mieux pour l’ironman. Du plaisir, rien que du plaisir ! Et surtout, enfin une épreuve où l’on dort à la maison le soir…

Un grand merci à l’organisation, aux bénévoles et aux copains. Merci aussi à la famille d’Hub pour nous avoir redescendu à Saint Pierre.

Pour information, le premier, ZAMORA Marcel (catalan)a terminé en 2h49 (allez voir sur internet, il est connu !)

Rendez-vous à l’Ironman d’Afrique du Sud en 2015…

Oups, j’avais oublié que nous avons eu 2 places pour la Diagonales des Fous 2014 ! Dossard 1800 (Cyr) et 2237. Affaire à suivre !

Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !

en attendant la vidéo de cette année !

Repost 0
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 18:11

Dans le cadre de notre préparation à notre prochain objectif: l'Ironman d'Afrique du sud en mars 2015, Captrail était engagé sur le marathon de Saint Paul. Aucune surprise possible 42.195 m de goudron presque plat au programme !

Le départ est donné à 6h30 au stade de Saint Paul, pour les 3 courses (marathon, semi et relais). Pour le 42 km ce sont 112 coureurs qui étaient inscrits, 100 passeront finalement la ligne.

Cyrille et moi, avons fait deux courses complètement différentes:

Emporté par la l'émulation du départ et la présence de copains sur la course, Cyrille prend un départ canon ! il passe le semi en 1h38, malheureusement il va devoir ralentir le rythme sur la seconde partie de course pour terminer en 3h35 à la 54 eme position au général (30 eme de sa catégorie)

De mon coté, j'essai d'assurer la sécurité, pour un premier marathon j'avais peur des crampes et de l'usure du goudron. Sylvain donne le rythme entre 11, 5 et 12 km/h c'est vraiment reposant de ne pas avoir à réfléchir ou poser le pied ! Je serai moi aussi victime de la barre des 30 km, au 28 eme environ Sylvain me décroche et je ralentie....

Finalement je termine au sprint puisque une concurrente doublée au 24 eme kilométre me rattrape à l'entrée du stade ! je la laisse passer, colle au train, et sprint pour passer la ligne ex aequo, Non mais !

Nous avons profité pour cette course de conditions parfaites, pas de chaleur, un beau parcours, et surtout la présence des copains.

Un merci particulier aux Sylvain(s) sans qui ma course aurait été bien plus difficile !

Course: Marathon de Saint Paul
Course: Marathon de Saint Paul
Course: Marathon de Saint Paul
Repost 0
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 14:45

Samedi 29 Juin, CAPTRAIL a été invité par l'association Hei Tiaré pour une soirée de prestige....un diner dansant avec son spectacle de Heiva !

Dès mon arrivée à la Réunion, j'ai été "accueilli" par cette association et surtout son "maître de ballet ", Teva.

Hier soir, Hei Tiare fêtait son dixième anniversaire avec une soirée de gala digne des Heiva traditionnels.

Un savant mélange de costumes somptueux, de chorégraphies traditionnelles digne des écoles de Ori Tahiti, de coiffes toutes plus belles les unes des autres, d'une énergie débordante des vahinés et pour couronner le tout, une soirée dansante avec son diner.

Mauruuru roa au maestro, Teva !

Bienvenue sur Air Tahiti, et laissez vous porter sur cette île magnifique !

Océan Pacifique, vahinés,  tiaré, tamouré..vous pensez à quoi ?
Océan Pacifique, vahinés,  tiaré, tamouré..vous pensez à quoi ?
Océan Pacifique, vahinés,  tiaré, tamouré..vous pensez à quoi ?
Océan Pacifique, vahinés,  tiaré, tamouré..vous pensez à quoi ?
Océan Pacifique, vahinés,  tiaré, tamouré..vous pensez à quoi ?
Océan Pacifique, vahinés,  tiaré, tamouré..vous pensez à quoi ?
Océan Pacifique, vahinés,  tiaré, tamouré..vous pensez à quoi ?
Océan Pacifique, vahinés,  tiaré, tamouré..vous pensez à quoi ?
Océan Pacifique, vahinés,  tiaré, tamouré..vous pensez à quoi ?
Océan Pacifique, vahinés,  tiaré, tamouré..vous pensez à quoi ?
Océan Pacifique, vahinés,  tiaré, tamouré..vous pensez à quoi ?
Océan Pacifique, vahinés,  tiaré, tamouré..vous pensez à quoi ?
Océan Pacifique, vahinés,  tiaré, tamouré..vous pensez à quoi ?
Océan Pacifique, vahinés,  tiaré, tamouré..vous pensez à quoi ?
Océan Pacifique, vahinés,  tiaré, tamouré..vous pensez à quoi ?
Océan Pacifique, vahinés,  tiaré, tamouré..vous pensez à quoi ?
Océan Pacifique, vahinés,  tiaré, tamouré..vous pensez à quoi ?
Océan Pacifique, vahinés,  tiaré, tamouré..vous pensez à quoi ?
Océan Pacifique, vahinés,  tiaré, tamouré..vous pensez à quoi ?
Océan Pacifique, vahinés,  tiaré, tamouré..vous pensez à quoi ?
Océan Pacifique, vahinés,  tiaré, tamouré..vous pensez à quoi ?
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de captrail
  • Le blog de captrail
  • : Vous faire partager notre passion du trail et du triathlon : Après les Pyrénées Orientales et l’île de la Réunion, de nouveaux défis nous attendent en Charente Maritime et à travers le monde. Pour 2017 objectif: Une qualification pour le championnat du monde triathlon à Hawaï.
  • Contact

Recherche