Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 05:46
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !

Nous étions 2206 à prendre le départ du Grand Raid 2014. Après une bonne heure d'attente pour déposer nos sacs d'allégements (organisation à améliorer peut-être ?), nous rejoignons le sas de départ. Juste le temps de quelques photos et le départ est donné. Ambiance feu d'artifice et foule en délire sur des dizaines de kilomètres. Rien que pour vivre ce départ, il fallait tenter l'aventure ! De tous les ultra auxquels nous avons participés, l'ambiance grand raid est incroyable !

Finalement, malgré le nombre de coureurs, je parviens à suivre Cyrille et à ne pas me perdre dans la foule de traileurs, le tout en gardant un bon rythme. Le but étant de prendre un départ assez rapide pour tenter d'éviter le traditionnel embouteillage dans le sentier Fraise. Au premier ravitaillement c'est la foule, mais nous sommes bien placés, toujours autant d'encouragements c'est incroyable !

Après domaine Vidot, les pentes augmentent. Plus de 2000 m de dénivelé positif nous attendent jusqu'au Piton Textor. Les jambes sont un peu lourdes, mais c'est souvent le cas le temps que le "moteur" se mette en route. Au km 25, à Notre Dame de la Paix cela va mieux !

Vers Piton Sec, le jour commence à se lever, la bruine aussi commence à tomber. Nous arrivons après un beau passage en foret à Piton Textor. La bruine se transforme en pluie, le vent à 2100 m forcit. Heureusement nos vestes gore tex (Arcteryx et Salomon) nous évitent le froid, mais beaucoup de concurrents sont gelés !.

Toujours sous la pluie et vent de face, nous traversons les champs de la Plaine des Cafres pour arriver à Mare à boue (c'est vraiment son nom ! ). La première assistance organisée par le RSMA et le 2 eme RPiMa est un vrai soulagement: une tente fermée, couverture, sourires et soupe chaude, que du bonheur ! Après quelques minutes, nous repartons avant de nous refroidir d'avantage. Le vent et la pluie ne faiblissent pas, il y a longtemps que les pieds sont trempés et que le chemin s'est transformé en torrent de boue. Aprés plus de 50 km, nous entamons la descente vers Cilaos. Le sentier de Kerveguen est très technique et glissant. Dès les premières marches, je commence à sentir des douleurs dans le genou gauche. Il nous faudra 2 heures pour descendre Kerveguen et rejoindre Cilaos. A 65 km, mes articulations ne sont pas en pleine forme et je fais l'expérience des douleurs du syndrome de l'essuie glace bien connu des traileurs ! Nous pointons dans le premier tiers des compétiteurs, et 25 eme féminine.

Il reste plus de 110 km à faire, le temps sur les hauteurs est couvert et je suis bien obligée de me rendre à l'évidence : je ne finirai pas cet Ultra. C'est plus prudent, pour ne pas compromettre notre objectif 2015.
Cyrille lui est en pleine forme, la question se pose pour lui de savoir s'il continu seul ou pas.
Par cohésion amoureuse, il reste avec moi. Pour le meilleur et pour le pire, une vraie déclaration d'amour !

Cette édition 2014 sera marqué par 48.1 % d'abondons. Ce sont 1147 traileurs qui finiront la plus longue édition du grand raid.

Un grand bravo à ceux qui ont terminés et en particulier aux copains et copines, qui ont réalisés un véritable exploit !

Pour Captrail, après une bonne récup, reprise de l'entrainement pour notre objectif 2015 : l' Ironman d'Afrique du Sud le 29 mars. Pas de descente au programme, mais un enchainement de 3 disciplines qui vont faire mal aux jambes !

Un grand merci aux personnes qui ont armé les postes militaires. Chapeau bas !

Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Repost 0
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 04:10
affiche diagonale des fous
affiche diagonale des fous

Contre toute attente Captrail a réussi à avoir deux places pour l'édition 2014 de la Diagonale des fous. Nous serons donc au départ ce jeudi 23 octobre avec quelques milliers d'autres coureurs.

Cette 22 ème édition s'annonce particulièrement difficile en raison du changement de parcours annoncé il y a quelques jours. Le passage au col du Taibit étant trop dangereux en raison d'un éboulement ( le même qui a conduit à l'annulation de la Cimasalazienne il y a plus d'un mois !), nous allons faire un détour de 9 km et 1000 m de dénivelé.

Voila ce qui nous attend officiellement :

172 km et 9996m de dénivelé positif ( pour ne pas dire 10 000 m D+ !)
Pour ceux qui auraient un doute, le dénivelé positif est bien la somme des montées uniquement, à ne pas confondre avec le dénivelé cumulé (les montées plus les descentes !) C'est donc un peu plus d'un Everest que nous devrons grimper et redescendre, en moins de 65 heures.

Maintenant vous avez compris pourquoi on appelle cette course la diagonale des fous ! En réalité il y a 3 courses : le Grand Raid, la plus longue épreuve, 172 km, le trail de Bourbon 93 km et le trail de Mascareigne 67 km.

Rendez vous mercredi pour la remise des dossards et l'ambiance à J-1 !

Parés !
Parés !
Parés !

Parés !

Repost 0
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 13:36
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF

J- 17 jours et 14 heures voir 13 ….CAPTRAIL s’est accordé le dernier bloc d’entrainement avec :

Mercredi : renforcement musculaire et vitesse sur tapis de course (club MOVING)

Jeudi : entrainement endurance avec OXYJEUNES (1 heure)

Vendredi : sortie vélo (38 km) avec un travail de 80-85 rpm à l’aller et travail de « survie » au retour en raison du vent !

Samedi : départ pour le Piton des Neiges (3008 m) et entrainement en crête (nuit au gîte) Dimanche : idem samedi

Une séquence relativement simple et en mode « je ne me blesse surtout pas ». Le tout couronné par un lever de soleil magnifique dimanche 6 avril (mon cadeau d’anniversaire !) au sommet du Piton. Magali avait discrètement apporté une bouteille….d’alcool (je sais, à deux semaines du départ !!???) que nous avons goutée et partagée avec des personnes du refuge. Je comprends pourquoi nous avions un écart de poids de sac sur la balance avant de partir…cachotière !

Nous en avons profité pour régler les 2 SUUNTO (AMB IT et AMBIT 2 SAPPHIRE). Avant le départ, calage sur MOVESCOUNT des différentes données dans TRAIL RUNNING, dans les paramètres avancés puis sur le terrain, répétition des gestes d’enregistrement, calage des altitudes, gestion du Fusedalti, etc. En effet, lors du Grand Raid de la Réunion, la SUUNTO AMBIT 2 a « buggée » au 106 ième kilomètres et ne m’a plus enregistrée mes données. En revanche, lors de l’épreuve, je pouvais suivre ma vitesse de progression ainsi que les écrans pré définis en amont. Je vous avoue qu’à l’arrivée à Saint Denis et après 170 kms, j’ai un peu pesté ! Avec un retard certain, je rédigerais un article avec les écrans de Movescount : voir mon lien du GRR en attendant.

Etant donné que les températures au Japon seront fraiches (environ 10 degrés) à cette période nous voulions aussi tester nos vêtements techniques et autres petits « grigris ». Enfin, une bouffée d’air en altitude durant 2 jours permet de travailler en hypoxie…même si la méthode « Exposition Intermittente hypoxique » (IHE) n’est pas respectée !

Captrail va maintenant lever le pied et attendre, sans prendre du poids, le départ au pied du Mont Fujiyama le 25 avril à 15h00.

Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF
Dernier « Bloc » d’entrainement avant l’UTMF

Quelques images de la GOPRO HERO3 Black Edition...

Repost 0
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 05:50
Transvolcano 2014 : c'est fait !

Captrail était engagé sur la course de la Transvolcano 2014, une occasion de découvrir le piton de la Fournaise pour Magali et de faire 50 km en préparation à l'Ultra Trail du Mont-Fuji en avril.

Pour commencer, nous tenions à remercier membres de notre club : Oxyjeunes. Présent à tous les ravitaillements, ils nous ont encouragés et assistés tout au long de la course. Nous avons était traité comme des stars ! Cette course a vraiment été une très belle expérience, et un bon moment de partage.

En quelques mots, cette course affichait 51 km et 1900 m de dénivelé, un parcours relativement roulant en théorie. Le départ a été donné à Bourg Murat à 6h, un petit sentier forestier nous amène à piton Textor, puis à l'assaut du Piton de la Fournaise ! Courir au milieu de ce paysage lunaire est une expérience inoubliable. L'occasion pour Cyrille de passer toute la course à filmer ! A ce sujet, je déconseille fortement de garder la GOPRO sur la perche ....

Méandres de lave figés dans le sol, coulées, et scories offrent des sensations de course étrange... En effet, la roche volcanique est très abrasive, mieux vaut penser à lever les pieds sinon c'est la chute assurée ! La montée vers le volcan reste assez technique, les coulées de lave nous offrent un cheminement tourmenté. Arrivé au sommet : pointage et souffle coupé par le paysage. Nous sommes à l'aplomb du cratère ! un instant magique. La redescente se fera par le même itinéraire, c'est l'occasion de croiser les copains. Puis pour la seconde fois, nous traversons le champ de lave du Dolomieux, passage au Pla de Bellecombe, puis nous voila lancés au milieu de la plaine de Sable, peut-être ? Nous ne sommes pas plutôt sur Mars ! Le paysage, une fois de plus est grandiose. Le retour passe à nouveau par piton Textor et la dernière ligne droite vers l'arrivée à Bourg Murat.

Quelques impressions de course maintenant. 337 inscrits, nous sommes à l'arrière du groupe au départ, mauvaise idée ! le chemin devient rapidement un "single" étroit où il faut jouer des coudes pour remonter la troupe ! Au premier ravitaillement, on m'annonce que je suis 3e féminine, une motivation de plus pour continuer à remonter les coureurs.... puis finalement la seconde fille est en vue, je profite d'une montée un peu raide pour la doubler au 6e km. Au second ravitaillement elle arrive lorque je pars...il va falloir maintenir le rythme si je veux conserver cette place. Pendant ce temps Cyrille joue les réalisateurs, vidéo sur vidéo, camera à bout de bras toute la course ! Il est vrai que les conditions sont excellentes, grand beau temps, petit vent frais juste ce qu'il faut pour ce faire plaisir. Cette compétition était, pour nous, l'occasion de faire un point sur nos sensations à 2 mois du Japon. Résultat : je conserve ma seconde place, en gérant la fin de course, et termine en 7h44 soit 83e au général Cyrille se place 64e et 20e de sa catégorie en 7h26 au sprint sur les 10 derniers kilomètres ! Au final 290 coureurs terminent cette édition 2014 de la Transvolcano.

Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Repost 0
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 17:05
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion

Pour ménager les "gambettes" après le grand Raid, Captrail muscle les neurones !
Voici un petit résumé de la visite guidée que nous avons suivie dans la ville de Saint Pierre, pour vous faire découvrir le nouvel environnement de Captrail.

Au XVI eme siècle, les marins Portugais sillonnent les mers en direction de l’Inde, prés de 300 expéditions sont lancées. La Réunion aurait été découverte avant 1516, vraisemblablement entre 1507 et 1512 par un marin inconnu. Peut-être le 9 février d’où le nom de santa Apollonia. Mais les inventeurs des Mascareignes sont très probablement Rodriguez, Fernandez et Pereira ( selon certaine source Pereira serait le découvreur de la réunion).
En 1638 une expédition française prend possession de la Réunion pour commercer et établir une nouvelle escale sur la route des Indes. Le début de la colonisation a lieu sur le nord de l’Ile, la déforestation, la chasse à outrance, décimeront les espèces animales et végétales endémiques de l’ile et notamment le Dodo. La zone du sud comprenant Saint Pierre sera conservée comme « réserve alimentaire, Mahavel » et la colonisation y sera interdite.

Après 1700, la culture de caféier et de la canne à sucre sont en plein essor, peuplement et pratiques agricoles seront autorisés dans le sud. L’implantation humaine se fait depuis Saint Paul vers « la riviére d’abord » puis sous l’insistance des habitants une chapelle est créée sur la rive gauche de la ravine blanche. Elle prendra le nom de Saint Pierre, l’un des prénoms du gouverneur de l’époque Pierre-Benoist Dumas.
Elle sera ouverte le 7 janvier 1732. Un plan en damier sera adopté pour la création de la ville organisé le long de la ravine. Le 1er août 1790 est crée la commune de Saint-Pierre.

Découverte de Saint Pierre de la Réunion

En 1818, deux Saint-Pierrois, Frappier de Montbenoît et Augustin Motais se concertent pour mettre au point un projet de dérivation des eaux de la Rivière Saint-Etienne (en amont de Saint Pierre) vers Saint-Pierre par un canal long de 17 kilomètres. réalisé dans les années 1820 - 1840. Cela rend possible l'irrigation et la mise en culture de centaines d'hectares autrefois difficilement cultivables.

A Saint-Pierre, plus d'une dizaine d'établissements industriels s'installent sur le tracé du canal, l'eau est également nécessaire au fonctionnement de l'usine, en particulier pour l'alimentation des chaudières à vapeur. Autour des usines sucrières, ce sont des villages et des quartiers qui naissent, s'installent les camps des esclaves, puis des engagés ou des ouvriers agricoles.

Chaque usine sucrière possède une, voire quatre à cinq cheminées. Elles servent pour la production de la vapeur ou pour la concentration du jus de canne.

Le creusement de ce canal marque véritablement le début de l’essor économique de la ville. En 1826, la commune compte 30 229 habitants, soit le tiers de la population totale de l’île. La création du Port de Saint Pierre en 1882 ouvre la ville au commerce.

Quelques éléments d’architecture

L’hôtel de ville : Bâtisse ou « Magasin » de la Compagnie Française des Indes Orientales, dernier pur exemple d’une construction coloniale de la première moitié du 18ème siècle, construit par des ingénieurs de marine. Il faut entendre par le terme « magasin » non seulement un entrepôt où les colons venaient apporter leurs cafés et acheter les produits importés par la Compagnie, mais aussi un bâtiment administratif où était logés le Commis de la Compagnie pour le Quartier de la Rivière d’Abord ainsi que les bureaux locaux de la Compagnie. Devant l’hôtel de ville un joli petit parc irrigué qui fait la fierté des Saint Pierrois.

Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion

Le marché couvert : La structure métallique principale a été construite entre 1856 et 1863.
En 1857, l’ingénieur Maillard dresse un plan de la ville de Saint-Pierre sur lequel ne figure pas l’emplacement du marché. Pourtant on peut affirmer qu’il existait quelque chose qui y ressemblait puisqu’une lettre du Maire Denis le Coat de Kerveguen, datée du 22 août 1851, rappelle l’interdiction de la viande de la boucherie ailleurs que dans le marché de Saint-pierre au lieu-dit « « bazar ». Aujourd’hui le marché couvert abrite de nombreux vendeurs de souvenirs issus de la production artisanale de la Réunion.

Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion
Découverte de Saint Pierre de la Réunion

Captrail vous fera partager quelques moments de culture comme celui-ci afin de vous immerger dans notre nouvel environnement. Un article sur les GOUZOUS vous attend prochainement !

Repost 0
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 06:27
Sortie Ski roue à L' Etang Salé

Le ski roue débarque sur le cailloux ! Vue le regard des passants, je pense que nous sommes les premiers à pratiquer cette activité sur l' Ile !

Cyrille a découvert un site parfait pour rouler : une piste cyclable à Etang salé. La piste est sécurisée, les sportifs sont nombreux mais très respectueux entre eux. On rencontre des familles en vélo ou trottinette, des cyclistes, des coureurs bref un lieu ou faire du sport est naturel !

Cette belle piste offre un goudron quasi parfait sur 8 km environ, juste ce qu'il faut pour ne pas oublier le pas du patineur ! Pour la neige, il faudra attendre un peu...

Travail sans les batons..

Repost 0
3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 11:21

Pour quelques semaines encore l'équipe Captrail a un pied dans les Pyrénées et l'autre à la Réunion ! Voici un image la première sortie sur le piton des neiges, en version trail.

Sommet : le piton des neiges à 3087 m

Durée : 4h32 A/R

Dénivelé :1700m D+

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de captrail
  • Le blog de captrail
  • : Vous faire partager notre passion du trail et du triathlon : Après les Pyrénées Orientales et l’île de la Réunion, de nouveaux défis nous attendent en Charente Maritime et à travers le monde. Pour 2017 objectif: Une qualification pour le championnat du monde triathlon à Hawaï.
  • Contact

Recherche