Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 18:48
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !

CAPTRAIL cherchait un projet pour l’année 2015 sans que cela soit un ultra trail….finalement ça sera :

Un Ironman en Afrique du Sud !

Un projet un peu fou mais le 29 Mars 2015, nous serons sur la ligne de départ à Port Elizabeth (Afrique du Sud).
Pour ceux qui découvrent cette discipline, il s’agit de nager 3,8km, de rouler (en vélo et non autre chose !) 180 km puis de courir 42,185 km (soit un marathon). Simple non ?

Depuis 2 mois, CAPTRAIL a commencé l’entrainement mais il fallait trouver une épreuve test à la Réunion.
Après un premier essai sur marathon à Saint Paul le 29 juin (tout juste 2 mois après le Mont Fuji), nous voilà inscrit au triathlon du sud le 21 septembre 2014.
Cette épreuve comprenait 1,5 km de natation, puis 45 km de cyclisme jusqu’à Cilaos et enfin 10 km de course à pied.

Un format « M » mais avec la particularité d’avoir une épreuve de cyclisme qui ne fait que monter (quelques descentes mais vite passées !) et un parcours de course à pied qui….monte lui aussi (un aller retour jusqu’au sentier de Kerveguen).

Quelle expérience ! Un véritable « régal » qui nous change totalement des ultras.

Je vous passe les détails de notre arrivée au parc à vélo à 04h30…Préparation de la transition (merci aux fiches de chez GARMIN !) et à ce moment, nous regrettons l’ultra. Un sac et GO !

Les chaussures de vélo bien ouvertes, les lunettes, le casque, etc sans compter le repérage de nos vélos (simple, ce ne sont pas des machines à 5000 euros !!!!) ’après la sortie du lagon. Un grand moment de solitude mais des amis triathlètes étaient présents pour nous aiguiller. Un grand merci à eux.

Après un briefing sécu comme d’habitude, direction la plage de Saint Pierre pour le départ.

06H15, un dernier bisou et « dans le bain ».
Partis derrière tout le monde, nous avons essuyé les « turbulences » du départ.
Au bout de quelques minutes, j’ai craqué et des « vieux » instincts sont remontés à la surface (sans jeux de mots) pour à mon tour me faire de la place.
Désolé pour ceux que j’ai malheureusement « tendrement percutés ».

Nous nous sommes perdus de vue avec Mag et chacun a fait sa course comme prévu.

Magali avec sa superbe combinaison V FLEX (ZEROD) a fait son parcours natation sans problème. Tout comme moi, au niveau de la transition, il reste quelques petits réglages à prévoir pour l’ironman !.

Captrail sortira de l'eau en 26’30“ (Ma) et 20’50“ ( Cy).

Puis le parcours cyclisme : quelques gels et barres céréales au début puis les montées s’enchainent. Un programme simple entre montées, virages, montées, virages, et…une descente puis re-montées,etc.

Mag a doublé de nombreux concurrents et s’est véritablement senti à l’aise sur ce type de parcours engagé. Pour ma part, j’ai géré en faisant attention à mon ancienne déchirure au mollet. Mais aucune douleur.Le top !

Captrail mettra 2h44 (Ma) et 2h34 (Cy) pour arriver à Cilaos.

Puis une nouvelle fois la transition : rapide pour nous deux.

Enfin, la cerise sur le gâteau, la course à pied et « pédagogiquement » au bout de 500m, le début des montées. Les 5 premiers kilomètres enchaînent les UP and DOWN puis un retour axé sur de la descente.

Captrail bouclera cette course en 59’13 (Mag) et 59’10 (Cy).

Au final, nous occuperons les 51 ième et 63 ième position au scratch (sur 79) en 3h59 et 4h17.

Mais contre toute attente, Magali terminera 2ième au classement féminin. Podium, prix, cadeaux, la véritable star. Elle était à 7 minutes derrière la première !

Pour terminer, que d’émotions dans ce sport. Ces trois disciplines nous correspondent bien et c’est tant mieux pour l’ironman. Du plaisir, rien que du plaisir ! Et surtout, enfin une épreuve où l’on dort à la maison le soir…

Un grand merci à l’organisation, aux bénévoles et aux copains. Merci aussi à la famille d’Hub pour nous avoir redescendu à Saint Pierre.

Pour information, le premier, ZAMORA Marcel (catalan)a terminé en 2h49 (allez voir sur internet, il est connu !)

Rendez-vous à l’Ironman d’Afrique du Sud en 2015…

Oups, j’avais oublié que nous avons eu 2 places pour la Diagonales des Fous 2014 ! Dossard 1800 (Cyr) et 2237. Affaire à suivre !

Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !
Et 1, et 2, et 3…CAPTRAIL se met au Triathlon !

en attendant la vidéo de cette année !

Repost 0
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 10:49
Visite de Kelonia : la paradis des tortues

Depuis le temps que nous le disions, cette fois c'est fait ! On se calme sur l'entraînement et nous en profitons pour visiter Kelonia.

Ce centre d'interprétation a pour mission de nous faire découvrir la vie des tortues marines, mais également de les soigner et de mener un travail de recherche.

Le plus étonnant c'est qu'avant de devenir Kelonia, le lieu était une ferme aquacole créée à la fin des années 70 pour permettre la production de viande de tortue, l'exploitation des écailles et du cuir. Ainsi les bébés tortues étaient prélevés dans le milieu naturel (selon certaines conditions quand même !) puis engraissées et mises en boite à Saint Leu. Cette exploitation aquacole a été financée par le Région et l'Etat, et elle symbolisait la création d'une filière novatrice pourvoyeuse d'emploi sur l'ile.
En 1981, le commerce international de la viande de tortue est interdit. La ferme va diversifier ses activités mais finalement la structure fermera à la fin des années 1990. Après de nombreux déboires administratifs, le centre de Kélonia ouvre ses portes en 1998.

Une chose est certaine, la reconversion de la ferme aquacole est très réussie. La visite est plaisante, un grand bassin permet de découvrir les tortues, puis des salles d'exposition nous font découvrir le travail de recherche. Arrivés vers midi, les soigneurs ont apporté leur repas, d'où une agitation dans le bassin principal qui nous a permis d'approcher au plus près ces tortues vertes, imbriquées et poissons divers (perroquets, etc.).

Un véritable spectacle conseillé pour les enfants ! L’espace montrant l'utilisation artisanale des écailles de torture (couteaux, tableaux, lampes, etc.) sous forme vidéo est très interessant. Un lieu de détente et d'enrichissement qui se poursuit à l'extérieur avec un petit arboretum. Enfin, la traditionnelle boutique vous attend !

Bonne visite !

Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues
Visite de Kelonia : la paradis des tortues

Pour en apprendre plus sur la vie des tortues !

Repost 0
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 03:34

Une course de 32 km et 2000 m D+ sur les sentiers réunionnais en direction du Dimitile. L'objectif pour Captrail était double. D'une part tester les sensations de Cyrille après le Grand Raid et d'autre part faire connaissance avec les courses réunionnaises pour Magali.

Petit retour sur nos sensations : La première chose qui impressionne, c'est le nombre de participants : 1007 coureurs inscrits. Même pour une course d'envergure locale, le nombre de coureurs est impressionnant. Quand les courses régionales ont du mal à mobiliser 500 compétiteurs en métropole, ici le nombre de place est limité ! Une façon de plus de voir que le trail est une religion à la Réunion, et pas uniquement lors de la Diagonale des fous !

Les conditions de course ne nous ont malheureusement pas permis de profiter du paysage. En effet, le soleil était voilé au départ, puis la montée vers le Dimitile réalisée, comme souvent sur l'ile, à l’abri d'une végétation dense.
A l'arrivée au sommet, le brouillard était bien accroché ce qui explique le peu de photo du parcours !!!
La descente était annoncée comme technique, la pluie des jours précédents l'a rendue technique ET glissante !

Cyrille a eu de bonne sensation jusqu'au 20 eme Km mais ensuite les jambes ont eu du mal à accélérer dans la descente, les 160 km de Grand Raid ont laissé des traces !

De mon coté, j'ai réussi à réalisé un départ rapide (ce qui est un exploit pour moi !). Après une première heure à chercher mon rythme, j'arrive à trouver une cadence correcte et à entamer la descente dans de bonnes conditions. A 2 km je me fais doubler par une fille mais pas moyen de la tenir, puis à 300 m avant la fin un autre me double, j'enrage et je sprinte pour la doubler avant la ligne. Non mais !

Finalement nous terminons notre sprint (30 km ça fait court pour des ultra traileurs !)

4h25 pour Cyrille 182 eme au général-170 eme homme-60 eme de la catégorie V1 (V pour vétéran ça fait mal !)

4h30 pour Magali 210 au général- 15 eme fille- 8 eme de la catégorie Sénior.

Le premier homme termine en 2h49; il s'agit de Vitry René Paul. La première féminine en 3h43 (Delchini Anne Cécile). Voilà, nos aventures du week end !

Prochaine compét, peut être un kilomètre vertical, ou un urban trail pour commencer à préparer notre prochain objectif L'Ultra Trail du Mont-Fuji en avril 2014.

(Plus d'info bientôt ...dés que le parcours officiel 2014 sera en communiqué).

Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Repost 0
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 14:11
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile

Julien Chorier a passé quelques jours sur le cailloux, inutile de dire que son programme n'était pas composé uniquement de siestes sur la plage ! Grâce au magasin Trail Sport de Saint Pierre, et au club Oxyjeunes, nous avons eu la chance de partager une sortie d'entrainement avec Julien. Il est vrai qu'il était plutôt en mode récupération tandis que nous, en mode action plus....Surtout dans la montée !

Au programme : départ de l'Entre deux, sentier du Zèbre, descente sur le sentier de la grande Jument et retour. Le parcours était idéal pour nous puisqu'il nous a permis de repérer une partie de la course de la Transdimitile à laquelle nous venons de nous inscrire.

En résumé : 17 km et 1350 m D+ en 3 heures

Coté sensations :courir avec un pro nous rappelle une fois de plus qu'il y a un monde entre les amateurs et les champions. Pour mémoire, Julien termine premier à l'Ultra trail du Mont-Fuji en 2012 ( 160 km) et deuxième cette année. Pour Captrail, cette rencontre a été très utile puisque nous venons tout juste d'obtenir notre place pour le Mont-Fuji ! Julien nous a donné de nombreux conseils pour la préparation de cette épreuve. Nous avons partagé un moment inoubliable avec le club et un entrainement de plus au compteur !

Encore un grand merci à ce champion, qui, comme Kilian, Sébastien, Antoine, nous prouvent qu'ils savent rester simples et attentifs aux "amateurs".

ありがとう (pour ceux qui ne sont pas bilingues.....merci en japonais !)

Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Repost 0
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 14:22
Sortie Reco départ Diagonale des fous 2013 0-22km

Première sortie pour l'équipe Captrail au complet !
A peine arrivée, nous voilà parti sur les sentiers Réunionnais et plus particulièrement en reconnaissance des premiers kilomètres de la Diagonale des fous !.
Jean Louis, Cédric seront nos guides pour une sortie de groupe plus que sympathique !

Voilà le topo :

Départ : Saint Pierre

Arrivée : Notre dame de la paix.

Le parcours : Après avoir quitté Saint Pierre, nous bordons les champs de cannes à sucre pour arriver à Mont-vert les Hauts. Cette première partie est roulante ( comparé à ce qui nous attend ensuite ! ) et nous pouvons imaginer que le départ des compétiteurs pour la diagonale va être très rapide compte tenu du profil. Après un bon ravitaillement au Domaine du Vidot, nous repartons. Une première partie le long des pâturages avec côtes et descentes courtes favorables aux relances.

Nous coupons la route puis empruntons le sentier des fraises ( elles sont en fleur en ce moment !). Le dénivelé s'accentue puis les "fameuses" marches des sentiers Réunionnais ! Au cas ou vous auriez encore des doutes, le relief de la Réunion n'a rien à voir avec celui des Pyrénées, inutile de tenter de prendre un rythme, les marches sont très irrégulières. Heureusement, dans les sous bois il fait frais !

Le plus difficile est passé et nous arrivons sur les hauteurs, point de vue splendide au rendez-vous et encore quelques kilomètres de faux plat sur une large piste pour rejoindre notre point d'arrivée : Notre Dame de la paix. Le paysage est à couper le souffle. Devant nous, le piton Textor et Nez de Bœuf et à nos pieds, les maisons de Roche Plate que nous surplombons du haut de remparts volcaniques.

Un grand merci à nos guides pour cette inoubliable sortie.

Sortie Reco départ Diagonale des fous 2013 0-22km
Sortie Reco départ Diagonale des fous 2013 0-22km
Sortie Reco départ Diagonale des fous 2013 0-22km
Sortie Reco départ Diagonale des fous 2013 0-22km
Sortie Reco départ Diagonale des fous 2013 0-22km
Sortie Reco départ Diagonale des fous 2013 0-22km
Sortie Reco départ Diagonale des fous 2013 0-22km
Sortie Reco départ Diagonale des fous 2013 0-22km
Sortie Reco départ Diagonale des fous 2013 0-22km
Sortie Reco départ Diagonale des fous 2013 0-22km
Sortie Reco départ Diagonale des fous 2013 0-22km
Sortie Reco départ Diagonale des fous 2013 0-22km
Sortie Reco départ Diagonale des fous 2013 0-22km
Sortie Reco départ Diagonale des fous 2013 0-22km
Sortie Reco départ Diagonale des fous 2013 0-22km
Sortie Reco départ Diagonale des fous 2013 0-22km
Sortie Reco départ Diagonale des fous 2013 0-22km
Repost 0
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 18:33
Course : La Cimasalazienne ou la 3 en 1

Dimanche 25 août, 5h du matin, l’une des courses phares de la Réunion, la 3 en 1…..

Une course qui vous permet de « visiter » les trois cirques de l’île : Salazie, Cilaos et Mafate. Accompagné d’une équipe d’amis, nous avons pris le départ d’Hell Bourg.

Ce lieu-dit a été baptisé du nom du gouverneur des Bourbons, Anne Chrétien Louis de Hell. Très connu au 19ième siècle pour ses thermes, ces derniers ont malheureusement disparu après le cyclone de 1948. Cette ville reste actuellement célèbre pour ses maisons créoles bourgeoises du début du siècle.

Pour la première fois Captrail n’a pas pu courir en équipe mais promis Mag, ce sera la dernière fois !

Les prévisions météorologiques n’annonçaient rien de bon. La pluie, qui rend si dangereux tous les sentiers montagneux de l’île devait s'inviter. Finalement seule quelques gouttes sont tombées en fin d’après midi mais nous étions tous arrivés.

Après la « traditionnelle analyse de ses concurrents », matériel, physique, échauffement…vous savez, celle qui vous rassure psychologiquement, Captrail a commencé à petits pas en raison d’une ancienne entorse du genou et des « la di la fé » de cette épreuve de réputation difficile en raison de son fort dénivelé positif mais aussi et surtout négatif.

La Suunto ambit 2 Sapphire affichait 3706 en D+ et 3702 en D- pour 47,4 km. Visiblement, la distance aurait dépassée les 51 km sur d’autres GPS.

Dès les premiers kms, le relief se dessine dans la montée du chemin de Terre Plate puis du cap Anglais. Un « serpent de lumière » balise ce sentier et une impossibilité de doubler…Dommage lorsque ce n’est pas son rythme mais voilà, il faut accepter les charmes du trail. Nous quittons le cirque de Salazie pour rejoindre celui de Cilaos avec un passage à 2479m au gîte de la caverne Dufour aprés déjà 2h33 de course. Pour ceux qui se rendraient au Piton des Neiges, ce gîte est véritablement accueillant avec différentes formules de couchage. La cuisine a visiblement bonne presse….

Cependant, retour à la réalité avec la longue descente du Bloc jusqu’au parking où se tenait le premier ravitaillement. Comme d’habitude les bénévoles gèrent leur stand avec sourire et efficacité. Pour les produits comestibles…..j’ai largement vu mieux. Alors si vous vous êtes inscrit pour les spécialités locales, attendez une autre course !

Plaisanterie faite (mais réalité malgré tout), direction le col du Taibit par le GR1. Un grand soleil illumine le cirque de Cilaos et ce spectacle (gratuit !) nous rappelle les véritables valeurs du trail.
Moment intense qui nous fait à peine oublier la montée « sèche » du col à 2080m. Les écarts se creusent et les douleurs apparaissent. A ce moment, tout va pour le mieux en raison de la philosophie adoptée pour cette course, prudence et préservation ou gestion des forces. Les spectateurs et bénévoles nous attendent au col pour des applaudissements bien mérités ce qui nous permet de basculer dans le cirque de Mafate (classé au patrimoine mondiale de l’humanité depuis 2010). Une fois de plus, le soleil rend magique cet endroit.

Du village de Marla, nous nous sommes dirigés vers le col des Bœufs en traversant successivement la rivière des Galets, la plaine des Tamarins et au loin le col de Fourches. La végétation me fait penser un peu à celle des Pyrénées en été. J’ai alors découvert dans cette zone « le bois d’olive noir », arbre d’une quinzaine de mètre. Nous retrouvons alors le cirque de Salazie.

Déjà 7h25 de course sous une chaleur lourde pas encore habituelle pour moi. Sur ce point, je vais orienter certains entrainements en début d’après midi, afin de m’habituer à ce climat surtout en vue de la diagonale des Fous le 17 octobre. Nous longeons la ravine des Merles, le grand Sable, à notre droite le piton Lélesse puis une portion de route pour arriver 9h41min plus tard à Hell Bourg. Terminant 175 sur 713, cette course difficile mais riche en images et émotions restera un souvenir inoubliable. D’un point de vue sécurité, prévoyez votre téléphone avec le numéro du PGHM (et oui, nous sommes en montagne !). A méditer.

Un grand merci une fois de plus aux bénévoles, félicitations à mes amis trailleurs pour avoir tous terminés et bonne préparation pour le grand raid !

Course : La Cimasalazienne ou la 3 en 1Course : La Cimasalazienne ou la 3 en 1
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de captrail
  • Le blog de captrail
  • : Vous faire partager notre passion du trail et du triathlon : Après les Pyrénées Orientales et l’île de la Réunion, de nouveaux défis nous attendent en Charente Maritime et à travers le monde. Pour 2017 objectif: Une qualification pour le championnat du monde triathlon à Hawaï.
  • Contact

Recherche