Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 05:46
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !

Nous étions 2206 à prendre le départ du Grand Raid 2014. Après une bonne heure d'attente pour déposer nos sacs d'allégements (organisation à améliorer peut-être ?), nous rejoignons le sas de départ. Juste le temps de quelques photos et le départ est donné. Ambiance feu d'artifice et foule en délire sur des dizaines de kilomètres. Rien que pour vivre ce départ, il fallait tenter l'aventure ! De tous les ultra auxquels nous avons participés, l'ambiance grand raid est incroyable !

Finalement, malgré le nombre de coureurs, je parviens à suivre Cyrille et à ne pas me perdre dans la foule de traileurs, le tout en gardant un bon rythme. Le but étant de prendre un départ assez rapide pour tenter d'éviter le traditionnel embouteillage dans le sentier Fraise. Au premier ravitaillement c'est la foule, mais nous sommes bien placés, toujours autant d'encouragements c'est incroyable !

Après domaine Vidot, les pentes augmentent. Plus de 2000 m de dénivelé positif nous attendent jusqu'au Piton Textor. Les jambes sont un peu lourdes, mais c'est souvent le cas le temps que le "moteur" se mette en route. Au km 25, à Notre Dame de la Paix cela va mieux !

Vers Piton Sec, le jour commence à se lever, la bruine aussi commence à tomber. Nous arrivons après un beau passage en foret à Piton Textor. La bruine se transforme en pluie, le vent à 2100 m forcit. Heureusement nos vestes gore tex (Arcteryx et Salomon) nous évitent le froid, mais beaucoup de concurrents sont gelés !.

Toujours sous la pluie et vent de face, nous traversons les champs de la Plaine des Cafres pour arriver à Mare à boue (c'est vraiment son nom ! ). La première assistance organisée par le RSMA et le 2 eme RPiMa est un vrai soulagement: une tente fermée, couverture, sourires et soupe chaude, que du bonheur ! Après quelques minutes, nous repartons avant de nous refroidir d'avantage. Le vent et la pluie ne faiblissent pas, il y a longtemps que les pieds sont trempés et que le chemin s'est transformé en torrent de boue. Aprés plus de 50 km, nous entamons la descente vers Cilaos. Le sentier de Kerveguen est très technique et glissant. Dès les premières marches, je commence à sentir des douleurs dans le genou gauche. Il nous faudra 2 heures pour descendre Kerveguen et rejoindre Cilaos. A 65 km, mes articulations ne sont pas en pleine forme et je fais l'expérience des douleurs du syndrome de l'essuie glace bien connu des traileurs ! Nous pointons dans le premier tiers des compétiteurs, et 25 eme féminine.

Il reste plus de 110 km à faire, le temps sur les hauteurs est couvert et je suis bien obligée de me rendre à l'évidence : je ne finirai pas cet Ultra. C'est plus prudent, pour ne pas compromettre notre objectif 2015.
Cyrille lui est en pleine forme, la question se pose pour lui de savoir s'il continu seul ou pas.
Par cohésion amoureuse, il reste avec moi. Pour le meilleur et pour le pire, une vraie déclaration d'amour !

Cette édition 2014 sera marqué par 48.1 % d'abondons. Ce sont 1147 traileurs qui finiront la plus longue édition du grand raid.

Un grand bravo à ceux qui ont terminés et en particulier aux copains et copines, qui ont réalisés un véritable exploit !

Pour Captrail, après une bonne récup, reprise de l'entrainement pour notre objectif 2015 : l' Ironman d'Afrique du Sud le 29 mars. Pas de descente au programme, mais un enchainement de 3 disciplines qui vont faire mal aux jambes !

Un grand merci aux personnes qui ont armé les postes militaires. Chapeau bas !

Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Captrail :Pas assez fous pour la diagonale des fous !
Repost 0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 06:45

Après la récupération des dossards dans les jardins de la mairie mercredi après-midi, Captrail rentre progressivement dans la course.
Comme d'habitude une ambiance sympathique et une peu folle dans le parc. Certes l'attente pour les deux autres courses ( Mascareignes et Bourbon) a peu être été longue mais contrairement à Saint Denis l'année dernière, les valeureux coureurs étaient à l'ombre et en ce début de période estivale, c'est malgré tout un avantage certain.
Alors effectivement pour une épreuve internationale, il aurait mieux valu déployer le village sur un autre site mais franchement, un départ à Saint Pierre et un retrait de dossard dans la même ville...c'est pas mal du tout...

Alors le titre du Quotidien du jeudi 23 Octobre "la Diagonale du foutoir" me parait un peu exagéré même si le jeu de mot....
Captrail, voyageant un "peu" à l'étranger, se rend compte que l'organisation du retrait de dossard de la Diag reste "confortable" pour les coureurs.

Après une excellente nuit de sommeil, Captrail prépare tranquillement ces sacs. Concernant le stress....pas pour l'instant, car les impondérables sont trop nombreux et par expérience, le plaisir d'abord et surtout en garder "sous le pied" au cas où....(gestion d'un accident par exemple).

La préparation est sereine et bon enfant.
Au programme cet après-midi : sieste, hydratation avec nos produits (non pas de bière Mag !), mon vieux Sport Elec (programme massage,etc), réglage des 2 SUUNTO AMBIT (2 et 1 ), un diner féculent et une petite marche digestive jusqu'au départ (et oui, 500 m de la maison !).

Le but de Captrail : prendre plaisir, gérer sa course pour pouvoir reprendre l'entrainement de l'ironman, être ensemble à l'arrivée, profitez de cette dernière traversée (peut-être !) avant la métropole.

Captrail souhaite une bonne course aux 2335 fous et à tous les potes engagés : Jeff, Remi, Sylvain,Carole, Charlotte, Laura, et tous les membres des clubs Oxyjeunes, CSA du RSMA, 2 eme RPiMa, Running Conseil et Trail Sport et surtout un grand merci d'avance aux bénévoles de l'organisation.

Pour nous suivre, les dossards : 1800 et 2237 (ne cherchez pas dans les 10 premiers !)

Quelques photos avant le départ, ambiance...

H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
H-12 avant le départ de la Diagonale des Fous 2014
Repost 0
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 04:10
affiche diagonale des fous
affiche diagonale des fous

Contre toute attente Captrail a réussi à avoir deux places pour l'édition 2014 de la Diagonale des fous. Nous serons donc au départ ce jeudi 23 octobre avec quelques milliers d'autres coureurs.

Cette 22 ème édition s'annonce particulièrement difficile en raison du changement de parcours annoncé il y a quelques jours. Le passage au col du Taibit étant trop dangereux en raison d'un éboulement ( le même qui a conduit à l'annulation de la Cimasalazienne il y a plus d'un mois !), nous allons faire un détour de 9 km et 1000 m de dénivelé.

Voila ce qui nous attend officiellement :

172 km et 9996m de dénivelé positif ( pour ne pas dire 10 000 m D+ !)
Pour ceux qui auraient un doute, le dénivelé positif est bien la somme des montées uniquement, à ne pas confondre avec le dénivelé cumulé (les montées plus les descentes !) C'est donc un peu plus d'un Everest que nous devrons grimper et redescendre, en moins de 65 heures.

Maintenant vous avez compris pourquoi on appelle cette course la diagonale des fous ! En réalité il y a 3 courses : le Grand Raid, la plus longue épreuve, 172 km, le trail de Bourbon 93 km et le trail de Mascareigne 67 km.

Rendez vous mercredi pour la remise des dossards et l'ambiance à J-1 !

Parés !
Parés !
Parés !

Parés !

Repost 0
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 12:38
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !

La bonne nouvelle c'est que nous y sommes ! Après quand même plus de 20 000 km, et quelques correspondances, métro parisien, et panneaux aux lettres bizarres !

La mauvaise nouvelle c'est que Cyrille soufre d'un lumbago depuis dimanche soir, inutile de dire que les heures passées en transport n'ont pas améliorées la situation. Ce matin nous avons réussi à faire venir un Kiné, après plus d'une heure et demie passé entre ses mains, Cyrille se sent mieux, mais le départ demain ne sera pas serein.

En résumé, nous avons besoin de toutes vos bonnes ondes !

Lors de la remise de nos dossards nous avons eu l'occasion de profiter d'une cérémonie du thé, en kimono, mais également de rencontrer toute l'élite du trail Français : Christophe Lessaux, Sebastien Chaigneau, Antoine Guillon, Christophe Delebarre, Nathalie Mauclar, du beau monde donc au rendez-vous de cette course inscrite au Ultra Trail World Tour;

Au programme de demain, vérification de sacs, sièste et départ vendredi 25 à 15h pour nous soit 9h pour la métropole. Rendez vous si tout va bien dimanche, nous espérons mettre 36h mais bon, rien n'est jamais sur en ultra.

Pour plus d'info sur la course, voir le lien en dessous, magali porte le dossard 1142 et Cyrille le 1143, je pense que vous devez pouvoir suivre notre course sur le site web de l'UTMF.

Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Ultra Trail du Mont Fuji : J-1 !
Repost 0
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 05:50
Transvolcano 2014 : c'est fait !

Captrail était engagé sur la course de la Transvolcano 2014, une occasion de découvrir le piton de la Fournaise pour Magali et de faire 50 km en préparation à l'Ultra Trail du Mont-Fuji en avril.

Pour commencer, nous tenions à remercier membres de notre club : Oxyjeunes. Présent à tous les ravitaillements, ils nous ont encouragés et assistés tout au long de la course. Nous avons était traité comme des stars ! Cette course a vraiment été une très belle expérience, et un bon moment de partage.

En quelques mots, cette course affichait 51 km et 1900 m de dénivelé, un parcours relativement roulant en théorie. Le départ a été donné à Bourg Murat à 6h, un petit sentier forestier nous amène à piton Textor, puis à l'assaut du Piton de la Fournaise ! Courir au milieu de ce paysage lunaire est une expérience inoubliable. L'occasion pour Cyrille de passer toute la course à filmer ! A ce sujet, je déconseille fortement de garder la GOPRO sur la perche ....

Méandres de lave figés dans le sol, coulées, et scories offrent des sensations de course étrange... En effet, la roche volcanique est très abrasive, mieux vaut penser à lever les pieds sinon c'est la chute assurée ! La montée vers le volcan reste assez technique, les coulées de lave nous offrent un cheminement tourmenté. Arrivé au sommet : pointage et souffle coupé par le paysage. Nous sommes à l'aplomb du cratère ! un instant magique. La redescente se fera par le même itinéraire, c'est l'occasion de croiser les copains. Puis pour la seconde fois, nous traversons le champ de lave du Dolomieux, passage au Pla de Bellecombe, puis nous voila lancés au milieu de la plaine de Sable, peut-être ? Nous ne sommes pas plutôt sur Mars ! Le paysage, une fois de plus est grandiose. Le retour passe à nouveau par piton Textor et la dernière ligne droite vers l'arrivée à Bourg Murat.

Quelques impressions de course maintenant. 337 inscrits, nous sommes à l'arrière du groupe au départ, mauvaise idée ! le chemin devient rapidement un "single" étroit où il faut jouer des coudes pour remonter la troupe ! Au premier ravitaillement, on m'annonce que je suis 3e féminine, une motivation de plus pour continuer à remonter les coureurs.... puis finalement la seconde fille est en vue, je profite d'une montée un peu raide pour la doubler au 6e km. Au second ravitaillement elle arrive lorque je pars...il va falloir maintenir le rythme si je veux conserver cette place. Pendant ce temps Cyrille joue les réalisateurs, vidéo sur vidéo, camera à bout de bras toute la course ! Il est vrai que les conditions sont excellentes, grand beau temps, petit vent frais juste ce qu'il faut pour ce faire plaisir. Cette compétition était, pour nous, l'occasion de faire un point sur nos sensations à 2 mois du Japon. Résultat : je conserve ma seconde place, en gérant la fin de course, et termine en 7h44 soit 83e au général Cyrille se place 64e et 20e de sa catégorie en 7h26 au sprint sur les 10 derniers kilomètres ! Au final 290 coureurs terminent cette édition 2014 de la Transvolcano.

Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Transvolcano 2014 : c'est fait !
Repost 0
3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 08:11
Sortie : Cilaos-col du Taibit

Le fameux col du Taïbit ! Redouté par tant de traileurs lors du grand raid, il constitue le passage pour rejoindre le cirque de Mafate depuis Cilaos.

Cette sortie sera l'occasion pour Cyrille d'essayer d'oublier les mauvaises sensations lors de cette redoutable ascension qu'il a déjà faite deux fois : pour la Cimasalazienne et pour le grand raid. Cette fois nous ferons la monté ensemble depuis la route d'Ilet à corde.

Parcours : depuis Cilaos, suivre la route d'Ilet à Cordes, stationnement le long de la route

Durée : 1h36 A/R (1h de montée depuis la route) 820 m D+ 6.7 km

Balisage : GR R1 impossible de se tromper il n'y a qu'un chemin !

En route : Depuis la route, le chemin est bien marqué, et le ton est donné d'entrée : ça monte ! Le sentier est constitué de marches, comme toujours ici !
Le départ bien ombragé permet de ne pas trop souffrir de la chaleur. Quelques ouvertures dans le couvert végétal permettent d'apercevoir les piques des 3 Salazes, mais le col reste caché à la vue jusqu'à l'oratoire. Arrivé au col la vue est magnifique sur le petit village de Marla dans le cirque de Mafate, à cheval sur la ligne de crête nous avons un pied dans le cirque de Cilaos et l'autre dans Mafate !

Sortie : Cilaos-col du Taibit
Sortie : Cilaos-col du Taibit
Sortie : Cilaos-col du Taibit
Sortie : Cilaos-col du Taibit
Sortie : Cilaos-col du Taibit
Sortie : Cilaos-col du Taibit
Sortie : Cilaos-col du Taibit
Sortie : Cilaos-col du Taibit
Sortie : Cilaos-col du Taibit
Sortie : Cilaos-col du Taibit
Sortie : Cilaos-col du Taibit
Sortie : Cilaos-col du Taibit
Sortie : Cilaos-col du Taibit
Sortie : Cilaos-col du Taibit
Sortie : Cilaos-col du Taibit
Sortie : Cilaos-col du Taibit
Sortie : Cilaos-col du Taibit
Sortie : Cilaos-col du Taibit
Sortie : Cilaos-col du Taibit
Sortie : Cilaos-col du Taibit
Sortie : Cilaos-col du Taibit
Sortie : Cilaos-col du Taibit
Repost 0
3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 07:26
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet

Juste avant noël, Captrail retourne à Cilaos sur les traces des sentiers foulés quelques mois au par avant lors du grand Raid.

Première sortie en mode photo, détente, et pause dans la vallée de bras rouge à la découverte des bassins Fouquet.

Durée : 3h A/R 1000 m D+
Balisage : GR R2

Parcours : Cilaos, cascade de bras rouge, bassin Fouquet et retour par le même sentier

En route : Au départ du joli village de Cilaos, nous commençons par descendre sur le sentier des porteurs en direction des thermes. Quelques mètres sur la route puis nous retrouvons le sentier bien marqué vers la cascade de bras rouge. Le sentier est magnifique, les points de vue sont nombreux, et la variété du sentier permet de courir aisément.

Après avoir traversé la rivière de bras rouge, le sentier monte franchement, il suit ensuite une courbe de niveau et descend vers bassin Fouquet.
Impossible de résister Captrail est à l'eau ! Apres la baignade nous retournons vers Cilaos par le même sentier.
Ce parcours est vraiment idéal pour s'entrainer, il est ludique, varié et la baignade en récompense ne gâche rien au plaisir !

Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Sortie :Cilaos-Bras rouge-bassin Fouquet
Repost 0
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 03:34

Une course de 32 km et 2000 m D+ sur les sentiers réunionnais en direction du Dimitile. L'objectif pour Captrail était double. D'une part tester les sensations de Cyrille après le Grand Raid et d'autre part faire connaissance avec les courses réunionnaises pour Magali.

Petit retour sur nos sensations : La première chose qui impressionne, c'est le nombre de participants : 1007 coureurs inscrits. Même pour une course d'envergure locale, le nombre de coureurs est impressionnant. Quand les courses régionales ont du mal à mobiliser 500 compétiteurs en métropole, ici le nombre de place est limité ! Une façon de plus de voir que le trail est une religion à la Réunion, et pas uniquement lors de la Diagonale des fous !

Les conditions de course ne nous ont malheureusement pas permis de profiter du paysage. En effet, le soleil était voilé au départ, puis la montée vers le Dimitile réalisée, comme souvent sur l'ile, à l’abri d'une végétation dense.
A l'arrivée au sommet, le brouillard était bien accroché ce qui explique le peu de photo du parcours !!!
La descente était annoncée comme technique, la pluie des jours précédents l'a rendue technique ET glissante !

Cyrille a eu de bonne sensation jusqu'au 20 eme Km mais ensuite les jambes ont eu du mal à accélérer dans la descente, les 160 km de Grand Raid ont laissé des traces !

De mon coté, j'ai réussi à réalisé un départ rapide (ce qui est un exploit pour moi !). Après une première heure à chercher mon rythme, j'arrive à trouver une cadence correcte et à entamer la descente dans de bonnes conditions. A 2 km je me fais doubler par une fille mais pas moyen de la tenir, puis à 300 m avant la fin un autre me double, j'enrage et je sprinte pour la doubler avant la ligne. Non mais !

Finalement nous terminons notre sprint (30 km ça fait court pour des ultra traileurs !)

4h25 pour Cyrille 182 eme au général-170 eme homme-60 eme de la catégorie V1 (V pour vétéran ça fait mal !)

4h30 pour Magali 210 au général- 15 eme fille- 8 eme de la catégorie Sénior.

Le premier homme termine en 2h49; il s'agit de Vitry René Paul. La première féminine en 3h43 (Delchini Anne Cécile). Voilà, nos aventures du week end !

Prochaine compét, peut être un kilomètre vertical, ou un urban trail pour commencer à préparer notre prochain objectif L'Ultra Trail du Mont-Fuji en avril 2014.

(Plus d'info bientôt ...dés que le parcours officiel 2014 sera en communiqué).

Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Transdimitile 2013 : On l'a fait !
Repost 0
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 14:11
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile

Julien Chorier a passé quelques jours sur le cailloux, inutile de dire que son programme n'était pas composé uniquement de siestes sur la plage ! Grâce au magasin Trail Sport de Saint Pierre, et au club Oxyjeunes, nous avons eu la chance de partager une sortie d'entrainement avec Julien. Il est vrai qu'il était plutôt en mode récupération tandis que nous, en mode action plus....Surtout dans la montée !

Au programme : départ de l'Entre deux, sentier du Zèbre, descente sur le sentier de la grande Jument et retour. Le parcours était idéal pour nous puisqu'il nous a permis de repérer une partie de la course de la Transdimitile à laquelle nous venons de nous inscrire.

En résumé : 17 km et 1350 m D+ en 3 heures

Coté sensations :courir avec un pro nous rappelle une fois de plus qu'il y a un monde entre les amateurs et les champions. Pour mémoire, Julien termine premier à l'Ultra trail du Mont-Fuji en 2012 ( 160 km) et deuxième cette année. Pour Captrail, cette rencontre a été très utile puisque nous venons tout juste d'obtenir notre place pour le Mont-Fuji ! Julien nous a donné de nombreux conseils pour la préparation de cette épreuve. Nous avons partagé un moment inoubliable avec le club et un entrainement de plus au compteur !

Encore un grand merci à ce champion, qui, comme Kilian, Sébastien, Antoine, nous prouvent qu'ils savent rester simples et attentifs aux "amateurs".

ありがとう (pour ceux qui ne sont pas bilingues.....merci en japonais !)

Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Sortie avec Julien Chorier sur les sentiers du Dimitile
Repost 0
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 18:39

Samedi 19 octobre à 23h54, j’arrive enfin au stade de la Redoute à Saint Denis !

Une arrivée avec un public fantastique qui vous transporte dans vos derniers mètres pour avoir le droit de revêtir le T shirt jaune « j’ai survécu » accompagné de la médaille tant convoitée….

Quelle aventure pour une arrivée à la Réunion depuis 3 mois et demi.

Certain on écrit des livres entiers sur cette course folle mais pour ma part, juste un article avec des albums photos.

Mais vous êtes fous...oh, oui! Mais vous êtes fous...oh, oui!

Le parcours :

Monter, descendre, monter, descendre…..2 verbes qui prennent un sens particulier et qui se matérialisent très bien dès l’arrivée ! Oui, je savais que le parcours serait long et difficile. Oui encore, je savais que nous passerions dans des paysages magnifiques. Oui enfin, je savais que la gestion de course serait primordiale. Mais non, au profil qui ne correspond pas à la véritable course. Comment peut on « vendre » cet ultra trail comme cela !

Le climat :

Quasi pas de pluie, un temps relativement couvert, une fraicheur supportable au sommet et durant les « longues » nuits (une et demi, c’est malgré tout gérable !). Il a véritablement contribué à la réussite de cette course car la terre aride nous a aussi permis de ne pas trop glisser dans les descentes vertigineuses.

Ce qui m’a plu :

Le public, les bénévoles en un mot les réunionnais ! Epoustouflant, indescriptible, les mots ne suffisent pas à décrire cette ambiance 24h sur 24h de la population. Des ravitaillements « familiaux » pour nous les coureurs….et si vous aviez besoin d’eau, comme ce fut le cas pour moi après avoir oublié (pas bien !) de remplir la poche à eau lors d’un « vrai » ravitaillement, alors une famille m’a aussitôt fait le plein avec gentillesse et après un échange de mots de remerciement, je suis reparti.

Les plats typiques réunionnais…et oui, cela change des gels ! Un bon cari et cela repart aussitôt…

La récupération rapide des dossards. Environ 2 minutes….bon il est vrai que pour récupérer les « cadeaux » des sponsors…comptez environ 3 heures (sous la chaleur de St Denis).

Les paysages …que dire, venez à la Réunion !

Les stands des collègues de travail !

La fouille des sacs de course avant le départ. Matériel de sécurité oblige ! Franchement excellent et à imposer à TOUS LES COUREURS (y compris les leaders….ils sont aussi présent pour représenter le trail en toute sécurité ») Les « bananes » étaient pourtant interdites….alors regardez des vidéo d’un excellent trailer !!!!

Enfin, le départ de St Pierre…où devrais-je dire à côté de la maison. Pas évident d’arriver au dernier moment, reposé, sans stress !!!!

Ce qui m’a déplu :

Evidement les papiers d’emballage des produits énergétiques. Il faut encore faire des efforts dans ce domaine. Le trail « propre » doit rester notre priorité alors ….

Un parcours….déjà mentionné dans le début de l’article

Des parties du parcours risquées sans « surveillance ». Le coquetel, nuit plus fatigue, aurait pu tourner au drame.

Ce que j’aurais aimé :

Remercier tous les bénévoles, réunionnais sur le bord du parcours.

Avoir une cheville un peu plus solide !

Avoir étudié ma GOPRO avant la course….

Quelques conseils :

Gestion de l’effort : ti pas, ti pas n’est pas un vain mot…Le sommeil, dormez un peu même si vous croyez perdre du temps. Bien au contraire, après 1 heures sur un lit, vous repartez comme à l’entrainement (à quelques détails prêts !!!).

Des gants pour le froid et s’aider des rochers, arbres,etc

Une casquette type désert (pour protéger la nuque)

Une chaufferette de sécurité (au cas où vous seriez blessé et contraint d’attendre les secours !).

S’hydrater encore et encore !

Varier votre alimentation pendant la course. Cari, pates, riz, gâteaux, soupes, sandwich, etc. De nombreux concurrents vomissaient tout au long du parcours.

Une frontale avec un bon faisceau de lumière pour éviter les pièges..

Une veste GORE TEX (3 couches) et sur pantalon type NORTH FACE (merci Sylvain Marty !)

Le mental : essayez les TOP (Techniques d’Optimisation du Potentiel). Parlez vous, positivez, jouez avec les difficultés, mentalisez l’arrivée et surtout dites vous que vous êtes là parce que vous l’avez choisi !

Ne vous mettez jamais dans le « rouge » et gardez des forces à cas où il vous arriverait un accident ! Je sais, cela parait un peu « stupide » mais que ce soit au Népal, au Maroc cela à servi à CAPTRAIL.

Mes félicitations :

Une fois de plus aux bénévoles ! et aux services de sécurité et secours (PGHM, etc).

A cette population réunionnaise qui vit cette course comme une fête nationale !

A Jean Louis, Sylvain, Plum, bref tous les trailers militaires

Tout ceux qui ont terminés cette aventure. A toi, Yoannes (Dano), dernier raideur, que j’ai retrouvé après 15 années…(quelle chance de terminer avec Miss Réunion 2013 !!)

Mes remerciements :

Au magasin de trail, TRAIL SPORT

Mais vous êtes fous...oh, oui!

A l’association OXY Jeunes de St Pierre

Au CSA GRAND RAID

Aux bénévoles militaires des stands soutien

A la famille au sens large du terme

A Alex et Jeff au départ et dans la descente du chemin des Anglais

A Sylvain, mon partenaire de fin de course

Enfin, à Mag pour avoir assuré ma logistique personnelle avec un sac très voir trop lourd. Attendre 7 heures au Maïdo en pleine nuit et d’avoir le sourire le matin…respect CAPTRAIL !

Mon état d’esprit après cette course :

Rester humble car la chance était de mon côté (et oui, cela fait parti de la course).

Déçu, car à force de durcir les ultra voir de risquer la vie de coureurs, le véritable esprit du trail va tendre à disparaitre.

Ce ne sera pas ma plus belle course mais ma plus belle rencontre avec les réunionnais. Encore merci à eux.

Prochain rendez vous, la Trans Dimitile début décembre avec l’équipe CAPTRAIL au complet et le Japon en 2014.

Mais vous êtes fous...oh, oui!
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.
merci à jeff pour ses superbes images.

merci à jeff pour ses superbes images.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de captrail
  • Le blog de captrail
  • : Vous faire partager notre passion du trail et du triathlon : Après les Pyrénées Orientales et l’île de la Réunion, de nouveaux défis nous attendent en Charente Maritime et à travers le monde. Pour 2017 objectif: Une qualification pour le championnat du monde triathlon à Hawaï.
  • Contact

Recherche