Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 08:27

Captrail s'est inscrit le 27 mai dernier au triathlon du Pont (Sireuil) pour ouvrir sa saison. Un format non conventionnel avec ses 3 km en rivière, ses 80 kms (800 m de D+) et ses 20 km de course à pied sur un terrain vallonné.

Arrivés la veille, nous avons pu retirer non dossard rapidement afin de pouvoir reconnaître le parcours cycliste qui nous a été vendu comme "exigent". 4 boucles de 20 kms avec effectivement quelques montées "sympathiques".

Le moral est au bon fixe et Captrail était présent pour faire un premier bilan sur ses allures de course en vue de l'Ironman de Zurich.

Après la vérification de notre matériel et surtout de mon DI2 (mauvais souvenir au Frenchman l'année dernière !), et une "petite" bière, une bonne nuit de sommeil pour un réveil en mode vacances car l'ouverture du parc n'était qu'à 08h00 !

 Le jour J :

- 06h00 : réveil et gonflage des pneumatiques. Préparation des bidons, des tubes de gel, Vérification des GPS et montres. Puis, le petit déjeuner avec un gâteau sport, pain miel et confiture, café, jus d'orange et des comprimés de BCAA. Chargement du matériel dans la voiture et nouvelle vérification (vive les psychopathes !!!).

- 07h30 : arrivée dans Sireuil et attente de l'ouverture du parc. Pas de stress et nous retrouvons les amis du club de triathlon de La Rochelle.

- 08h10 : les arbitres nous demandent de rentrer. Vérification habituelle et nous retrouvons nos emplacement. Chacun dispose ses affaires pour la T1 et T2. Réglage du vélo pour éviter de partir sur du "gros braquet" !

- 09h30 : embarquement dans les bennes tirées par de superbes tracteurs. Une véritable ballade champêtre pour nous amener à notre point de départ 3 km en amont. Ambiance garantie !

- 10h05 : début de l'échauffement pour pouvoir partir relativement vite et éviter de faire comme d'habitude : "je ne suis pas bon alors je reste en retrait !". La rivière (La Charente) est limpide avec quelques algues flottantes. Nos combinaisons réagissent bien (seulement un essai en mer 2 jours avant - pas bien !!!-). Pour tous ceux qui nous ont parlés de "tu verras, tu fais la flèche et tu te laisses descendre au gré du courant..." et bien non pas cette fois !   

- 10h15 : départ des féminines puis à 10h30 c'est notre tour.

 

 

captrail triathlon du pont de Sireuil
captrail triathlon du pont de Sireuil
captrail triathlon du pont de Sireuil
captrail triathlon du pont de Sireuil
captrail triathlon du pont de Sireuil
captrail triathlon du pont de Sireuil
captrail triathlon du pont de Sireuil
captrail triathlon du pont de Sireuil
captrail triathlon du pont de Sireuil
captrail triathlon du pont de Sireuil
captrail triathlon du pont de Sireuil
captrail triathlon du pont de Sireuil
captrail triathlon du pont de Sireuil
captrail triathlon du pont de Sireuil
captrail triathlon du pont de Sireuil

captrail triathlon du pont de Sireuil

Comme d'habitude, à chacun sa description...

Cyrille : un bon échauffement avant le départ pour faire monter le coeur. Une grande nouveauté !. 10H30, le départ est donné et plus le temps de penser à rien. Que du plaisir!.

La nage est fluide et la vitesse du départ est maîtrisée. Pas d'essoufflement et de bonnes sensations. Puis, à cause d'une trajectoire décalée vers le milieu de la rivière, je me suis fait ralentir dans les algues. Bras pris et obligé d'utiliser les jambes pour sortir de ce piège...

Dommage pour la moyenne mais bon, respectons la bio diversité !!!!

L'allure a été reprise et le pont de Sireuil est en visuel...mais une fois de plus, voulant doublé un groupe de concurrents, j'ai retrouvé mes amies....les algues !!!!!

Toujours la même technique de "sauvegarde" mais une fois de plus, je ralentis. Je sors en 44'58''. Pas top mais j'ai eu une course BIO....

La T1 se présente mieux que l'année dernière grâce à la trifonction (Santini sleek 2.0). L'anecdote suivante va vous faire rire mais c'est une technique ancestrale (et par conséquent respectueuse !) DONC PAS DE MOQUERIE...

Je monte sur mon vélo et tout se passe pour le mieux (1'29'').  Et à ce moment, je pense à mes lunettes de natation. Ne me demandez pas pourquoi...

Je revois toute la T1, essaie de me focaliser sur mes lunettes. Rien. Et à ce moment, je touche mon cou. Yes, mes lunettes (pas de rires, merci!). Et me voilà, entrain d'enlever celle-ci en gardant mon casque par peur d'être éliminé. Au secours !!!

Au premier tour, je reste prudent. Quelques montées et un peu de vent dans les lignes droites mais tout va bien. Le deuxième tour, je me dis qu'il faut gérer pour la CAP. Le troisième tour, je ne veux pas m'accrocher à des concurrents qui me double. Et puis, nouvelle anecdote, j'entends quelque chose tombé sur la route, je me retourne et vois au loin un objet vert. Je pense à mes lunettes et sans vérifier, je fais demi tour. Je croise 2 concurrents qui me regardent bizarrement !  J'arrive sur cet objet et ....c'est un tube de gel. Mes lunettes étant dans la poche dorsale. MOIIIIII, je respecte la nature....donc je ramasse mes gels !!!!!

Dernière boucle, et je pense déjà à la CAP. La chaleur a fait son apparition.

La T2 met un peu de temps mais tout se passe comme prévu. Quelques gorgées et quelques gels en poche et place à la course. Les jambes répondent bien mais je reprends un rythme d'ultratrail. Mode économique. Les montées passent en courant et la vie est belle !

J'accélère un peu à la dernière boucle. La chaleur est très lourde et de plus en plus de concurrent marche un peu.

Arrivée en 05h02 à la 36 ème place. 

Analyse : 

- Natation : revoir la prise de trajectoire même si la présence des algues....

- T1 : garder les chaussures sur le vélo et revoir méthodologiquement la bonne gestuelle (timing)

- Cyclisme : mauvaise gestion. Et ne pas faire demi-tour !!!!

- T2 : revoir la méthodologie (comme T1)

- CAP : travailler avec un GHOST SUUNTO pour partir à l'allure IRONMAN. Plus de mode gestion ultratrail !

- Bilan : très déçu mais enrichissant. Je ne suis pas certain quant à cette épreuve pour caler ses allures sur Ironman. Voir je la déconseille (désolé oliv !). 

 

Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison

Magali :

A mon tour de vous faire le bilan de cette course, de mon coté la course a commencé plusieurs semaines à l'avance. J'ai étudié en détail les résultats des années précédentes la première fille a fait une moyenne de 33km/h en vélo et c'est précisément ce que je devrais faire à Zurich, donc voila déjà mon premier objectif ! 2 eme objectif pour cette compétition tester mon matériel : Mon vélo CLM qui fera sa première course longue distance et surtout ma nouvelle tri fonction (j'aurai l'occasion de vous faire un article détaillé sur cette longue aventure !).

Et me voila devant mon espace dans le parc à vélo, je pose tout mon matériel et je me rends compte à quel point je n'ai pas du tout anticipé mes transitions !!!
Au final tous mes gels et le matériel de sécurité seront en vrac dans les poches de ma trifonction...

Il est temps de prendre le départ ! Les filles ont droit a un départ anticipé, et ça part vite ! 2 filles prennent la tête de course et 10 mètres derrière nous sommes deux en embuscade. Petit à petit je remonte sur la tête de course et je me cale juste dans les pieds pour m'économiser au maximum. Le pont de Sireuil est en vue et nous sommes 4 filles à sortir en même temps de l'eau, mais je suis la dernière à partir du parc à vélo ! Mettre les gants et la montre me fait perdre un temps considérable !

Les premiers kilomètres en vélo sont difficiles, je sens que les jambes sont lourdes, mais je rattrape rapidement 2 filles pour me placer en 2 eme position à quelques minutes de la première. Les kilomètres passent et les jambes reviennent un peu, je regrette de ne pas avoir suffisament équipé mon vélo, j'ai du mal à prendre mes gels dans la trifonction....je contre l'attaque de la 3 eme fille dans la 3 eme boucle et je termine la partie vélo avec un peu d'avance.

Nouvelle transition, nouvelle perte de temps ! Je pars avec ma chambre à air dans la tri fonction (très utile en course à pied au cas ou je crève !) et des jambes en bois. La 3 eme fille me double dès le départ à pied, on nous avait prévenu de côtes sur la parcours pédestre et en attendant de voir je pars très/trop cool. la chaleur augmente, mais pas ma vitesse, impossible de mettre du rythme ! Au début du dernier tour la 4 eme fille me double,c'est un coup dur ! Je passe la ligne avec soulagement ! Enfin cette course à pied et terminée ! Et dire qu'il va falloir faire le double à ZURICH ! Il y a encore du travail !

Conclusion :

Très bonnes sensations en natation, je suis étonnée d'avoir bien géré et économisé mes jambes, pour le vélo c'est pas trop mal mais je suis très loin de l'objectif 33km/h de moyenne (la première est à 31.6 km/h) No comment sur la course à pied, si il n' y a personne a suivre ou un ghost il est très difficile de se motiver pour tenir un rythme 

Toutes les transitions sur le stand et l'enchaînement sont à travailler, mais je sais maintenant comment équiper mon vélo pour ZURICH !

A final cette course nous a permis de mettre le doigt la ou ça fait mal pour travailler les points faibles avant Zurich ! 

 

 

 

 

 

Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison

Enfin, un bon week end en amoureux et vive les primes et les bouteilles de Pinot !

Extrait des résultats

Extrait des résultats

Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Triathlon de Sireuil, première compétition de la saison
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de captrail
  • Le blog de captrail
  • : Vous faire partager notre passion du trail et du triathlon : Après les Pyrénées Orientales et l’île de la Réunion, de nouveaux défis nous attendent en Charente Maritime et à travers le monde. Pour 2017 objectif: Une qualification pour le championnat du monde triathlon à Hawaï.
  • Contact

Recherche