Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 août 2016 6 06 /08 /août /2016 08:47

Cette première expérience au FRENCHMAN a permis à CAPTRAIL de mieux identifier ses objectifs pour 2017.

Quatre disciplines sont en vue avec un objectif sérieux en triathlon (toujours avec La Rochelle Triathlon), le reste étant pour le plaisir :

- en triathlon : le FRENCHMAN à Hourtin (fin mai) puis l'IRONMAN de FRANCKFURT(9 juillet 2017) ou BARCELONE (début octobre 2017) avec pour objectif un slot pour KONA (2017 ou 2018)

- en swim and run : côte Vermeille à Argeles fin Juin 2017 sur "La moyenne "ou "La longue" en fonction des IRONMAN (Connaissant bien cette région...nous sommes un peu obligés !)

- en marathon : La Rochelle (novembre 2017)

- en nage en mer (pour Cyrille) : défi quiberonnais (3000m et 7500m fin juillet) ou le 15 kms ULTRA EBRE SWIM MARATHON HALF (fin août 2017)

En souvenir du FRENCHMAN, le dernier album photos...faites par un pro !

Triathlon FRENCHMAN 2016
Triathlon FRENCHMAN 2016
Triathlon FRENCHMAN 2016
Triathlon FRENCHMAN 2016
Triathlon FRENCHMAN 2016
Triathlon FRENCHMAN 2016
Triathlon FRENCHMAN 2016
Triathlon FRENCHMAN 2016
Triathlon FRENCHMAN 2016
Triathlon FRENCHMAN 2016
Triathlon FRENCHMAN 2016
Triathlon FRENCHMAN 2016
Triathlon FRENCHMAN 2016
Triathlon FRENCHMAN 2016
Triathlon FRENCHMAN 2016
Triathlon FRENCHMAN 2016
Triathlon FRENCHMAN 2016
Triathlon FRENCHMAN 2016

Triathlon FRENCHMAN 2016

Repost 0
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 08:13
Défi quibronnais : bonheur assuré !

Après 2 journées de compétition, le résumé de cette épreuve de Bretagne.

Tout d'abord, le mot Bretagne ne fait pas nécessairement penser à "beau" temps et bien...CAPTRAIL a eu un temps digne du sud de la France. Il est vrai que la mer était à 17 degrés et j'étais bien heureux d'avoir ma combinaison de triathlon. Je voyais les participants de la coupe de France en maillot de bain et franchement, ils avaient du mérite...

CAPTRAIL retrouve Nathalie du club de triathlon de La Rochelle. C'est une adepte de ce genre d'épreuve.

Samedi 14h30 : découverte du site avec une belle plage et une eau transparente. Un véritable petit coin de paradis. Après avoir "goutté" l'eau et quelques frissons plus tard, je me préparais pour ce 3000 m. Un échauffement dans l'eau sous l’œil de mon sauveteur particulier (Mag, mettre le maillot de bain d'Alerte à Malibu la prochaine fois !). Les participants se regroupaient en deux catégories : les clubs de nage (certain, prestigieux comme CLAMART) et les autres (triathlètes,etc).

15H45 : appel des candidats et rappel du parcours et des mesures de sécurité. De nombreux kayaks encadraient cette épreuve. Bonne humeur et plutôt ambiance familiale !

Défi quibronnais : bonheur assuré !
Défi quibronnais : bonheur assuré !
Défi quibronnais : bonheur assuré !
Défi quibronnais : bonheur assuré !
Défi quibronnais : bonheur assuré !
Défi quibronnais : bonheur assuré !
Défi quibronnais : bonheur assuré !
Défi quibronnais : bonheur assuré !
Défi quibronnais : bonheur assuré !

16h05 : départ de la course. Pour la première fois, je me suis mis devant pour "tester" le bouillon....Avec 221 participants, c'était relativement calme.

Le but pour moi était d'utiliser mes jambes et d'accélérer ma cadences de bras. Cela peut faire sourire mais l'entrainement s'est essentiellement passé avec un pull boy pour "garder" tout le jus pour le vélo....mais pas sur cette épreuve de nage pur. De bonnes sensations mais au alentour de 1600 m, un kayak m'a remis sur le trajet...Sans ma boussole et ma carte, c'était pas évident..Une légère houle s'était levée en fin de première partie du parcours mais cela nous a aidé sur les 600 derniers mètres. Je franchis la ligne en 49'46''. Le premier terminera en 35'06''.

Club de triathlon La Rochelle
Club de triathlon La Rochelle
Club de triathlon La Rochelle
Club de triathlon La Rochelle

Club de triathlon La Rochelle

Pour cette épreuve, il me manquait du travail de VMA et surtout "apprendre" à battre des jambes. J'ai malgré tout assuré pour garder du "jus" pour l'épreuve du lendemain.

Dimanche 9h30 : arrivée sur la plage et petit café avec un petit groupe de nageurs.

10h15 : préparation de l'épreuve avec une attention particulière aux zones de frottements et à l'alimentation. TRISLIDE reste "mon partenaire" anti-frottements. Question alimentation, je pars avec 2 gels "souples" un niveau des mes malléoles internes pour éviter la déshydratation et l'hypoglycémie. Sur 7,5 kms, je préfère être autonome comme en ultra trail.

11h00 : appel des nageurs sous le soleil. Mag m'a apporté ma bouteille de produit "magique" pour garder une hydratation constante lors de la longue attente. Briefing sécurité et rendez-vous sur la ligne de départ. Une fois de plus, je pars devant pour cette ambiance "machine à laver" en mode cool malgrès tout. 177 nageurs répondaient présentes au départ de ce magnifique parcours.

11h20 : départ dans cette eau claire mais froide...Après 300 m de sprint, la vitesse de croisière est atteinte. Je vois les fonds. Des conditions idéales pour de la longue distance. De nombreux bateaux encadrent les nageurs. Je me concentre sur mes trajectoires afin de ne pas dépasser les 10 kms.....et me faire ramener par les kayaks !

Mag m'attendait au 4,8 kms pour le ravitaillement de l'organisation. Des bâteaux attendaient les concurrents. Je préfère manger mes gels tout seul tel une loutre heureuse...

Défi quibronnais : bonheur assuré !
Défi quibronnais : bonheur assuré !
Défi quibronnais : bonheur assuré !
Défi quibronnais : bonheur assuré !
Défi quibronnais : bonheur assuré !
Défi quibronnais : bonheur assuré !
Défi quibronnais : bonheur assuré !
Défi quibronnais : bonheur assuré !

La houle s'est une nouvelle fois levée avec un peu de courant. Il faut tirer sur les bras et battre des jambes..

Les fonds marins sont magnifiques (toutes proportion gardée avec les îles !) et cela passe le temps. Je rattrape quelques concurrents. J'opte pour un ou deux mouvements de brasse pour bien être en trajectoire sur les bouée très éloignées.

Quelques mètres avant de rejoindre la plage de port HALIGUEN. De nombreuses personnes nous attendaient. Un dernier sprint et ....2H03'22''.

Une magnifique épreuve et une première pour moi. J'ai pensé à Mag dans les vagues et à son épreuve des 5 kms à Marseille.

CAPTRAIL a terminé l'épreuve à la 46 ème place sur 76. En trophé.....un t-shirt et un bonnet ! Le graal !!!!

En retour d'expérience, les tops et les flops :

- les tops : traitement en préventif du al de mer (COCCULINE. En effet, même si je ne suis pas sujet à ce mal, il m'est déjà arrivé de le "subir" en plongée lors de palier de jour comme de nuit), le produit TRISLIDE (contre les frottements), les lunettes ZOGG (confort pour le 7,5 kms), gels dans la combinaison, hydratation pendant l'attente des départs, la montre SUUNTO AMBIT 2S (ma "petite" préférée), la condition physique sur de la longue distance et l’enchaînement d'épreuves et enfin mon staff personnel (merci Mag et Nolan).

- les flops : manque d'entrainement en VMA, technique de battement de jambes, pas de dauphins à côté de moi...(clin d'oeil à mes amis polynésiens)

Deux spéciales dédicaces : l'une à Nathalie pour sa première place en master 2 féminine sur le défi et l'autre à Christophe pour l'alimentation pendant une épreuve...d'ultra !

CAPTRAIL profite de 2 jours de repos pour visiter CARNAC et QUIBERON. Une très belle région.

Prochain rendez-vous, le marathon de La Rochelle.

Défi quibronnais : bonheur assuré !
Défi quibronnais : bonheur assuré !
Défi quibronnais : bonheur assuré !
Résultats du 10500 m

Résultats du 10500 m

CAPTRAIL au pays des menhirs

CAPTRAIL au pays des menhirs

Repost 0
27 juillet 2016 3 27 /07 /juillet /2016 07:59

Depuis la dernière compétition à Marseille (voir article précédent), CAPTRAIL et surtout Cyrille voulait vraiment participer à une compétition en mer. Nous n'avons pas cherché longtemps et dès le lendemain matin, Cyrille s'inscrivait aux défis quibronnais.

Bien qu'aimant tout particulièrement le sud de la France, nous nous rendrons sur la presqu'île de Quiberon le 30 et 31 juillet 2016 pour ce défi pas comme les autres.

En effet, la compétition a lieu sur 2 jours avec le samedi après midi 3 km (défi du Carl Bech) et le dimanche matin 7,5 km (défi des Ports) en mer. Les parcours semblent de toute beauté en raison de tracés proches des côtes et d'une eau avec une visibilité satisfaisante (par rapport au lagon de l'île de la Réunion !).

200 nageurs seront présents en espérant que les conditions climatiques restent fidèles au mois de juillet....

En route pour un nouveau défi...quiberonnais !

Quant à la préparation, elle alterne entre la nage en mer et la piscine pour un travail plus technique. Se préparant pour les 5 kms de Marseille, il a fallu augmenter les distances d'entrainement. Les carreaux de la piscine restent moins "excitant" que les poissons multicolores ....

Mag et Nolan m'encourageront depuis le sentier qui borde le parcours des 7,5 kms et me ravitailleront au 4,8 kms.

Enfin, pour un normand, nager en Bretagne, cela relève d'un autre défi !!!!!

En route pour un nouveau défi...quiberonnais !
En route pour un nouveau défi...quiberonnais !
En route pour un nouveau défi...quiberonnais !
En route pour un nouveau défi...quiberonnais !
En route pour un nouveau défi...quiberonnais !
Repost 0
22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 19:20
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !

Le défi du chateau d'If approche et nous retirons le dossard de Magali pour un départ prévu à 09h45 de ce lieu classé monument historique en 1926.

Un grand soleil avec peu de vent....et surtout une mer calme !

L'après-midi du vendredi s'organise autour du repos et quelques mouvements au large de la plage des Catalans (ils sont partout, merci Mag !!!).

Samedi 06h30, réveil et petit déjeuner à base de gâteau énergétique, pain, confiture de fruits rouge, jus d'orange, café et un verre d'Amino énergie (voir l'article du Frenchman).

Après le check du matériel et la boisson d'attente ISOXAN (traditionnelle), CAPTRAIL se rend en bus sur la plage du Grand Roucas Blanc où à lieu l'embarquement pour l'île. Nous trouvons un "petit" coin pour installer nos affaires (celle de Mag), et je la laisse se préparer.
Quelques coups de main pour la combinaison et la dernière vérification avant départ (lunette, puce, boisson d'attente, gels et bonnet de l'organisation) puis direction le bateau qui attendait les concurrents. Plusieurs embarcations ont été nécessaires aux quelques 800 "fous" de la palmes en mer...

Captrail se sépare sur le quai et Mag se concentre pour la suite des événements.

Pour ma part, transate au stand RED BULL et journal....chacun ses objectifs !

Allez Mag, racontes nous une belle histoire de sirène ...

Et c'est parti ! le bateau longe la côte, après 20 minutes, le château d'If est en vue et nous avons tous eu le temps de nous rendre compte de la distance que nous allons devoir parcourir !

Je débarque et me trouve un coin tranquille pour attendre le départ, inutile de se mettre à l'eau de suite, il reste encore plus d'une heure à attendre !
Les derniers concurrents arrivent et je décide de tester l'eau et de faire prendre la température à mes lunettes pour éviter la buée, verdict : C'est très froid ! tout juste 17 degrés dans une eau limpide ça change de La Rochelle !

Tout le monde se met à l'eau, et se rapproche du départ, et c'est parti !
Le bouillon commence ! Il me faut 10 bonnes minutes pour commencer à trouver un rythme sans avoir les palmes du voisin dans la figure !
Les deux grandes bouées du phare du Sourdaras qui marquent l'entrée du chenal de Marseille approchent et nous allons changer de cap pour longer la cote.
Le vent s'est levé et les ennuis commencent pour moi.... les vagues arrivent maintenant en parallèle des nageurs...en haut en bas, en haut en bas.J'ai l'impression d'être dans une machine à laver !
Je lutte mais le mal de mer est bien là ! Heureusement je vois les tentes pointues du village, on approche...et non finalement, ce n'est que la base de voile...déception, le vent se renforce encore et je suis obligée de m' arrêter pour vomir en mer accrochée à un Kayack de sécu (la grande classe !) il me reste 350 mètres jusqu'à la bouée et changement de cap vers la plage d'arrivée. Je prends sur moi et arrive enfin à la plage, malade comme un chien !

Ma sortie de l'eau est titubante....mais je suis vraiment ravie d'en avoir enfin terminé !
Un cycle de 1 h 29 de machine à laver c'est long !

Maintenant il ne me reste plus qu'à récupérer pour avoir droit moi aussi au transat red bull pendant la course de Cyrille de dimanche !

Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !

La sirène a survécu...place au dauphin...

De retour à notre chambre, repos et hydratation. Le soir, restaurant avec les éternelles "pasta" pour moi et apéro bière pour Mag ! La vie est injuste !

Couchés de bonne heure pour un réveil à 06h30. Petit déj comme Mag la veille et départ en bus pour la plage des "rêves".

En attendant ce dernier, nous faisons la connaissance d'un compétiteur parisien qui vient d'être appelé par un camarade qui avait déjà rejoint la plage du Roucas Blanc..

Mauvaise nouvelle, la compétition vient d'être annulée pour cause de vent. Nous préférons vérifier par nous même mais en arrivant aux tentes de l'organisation, l'atmosphère n'était pas bon enfant. L'organisation confirme bien l'annulation de la traversée mais aussi du parcours de repli. Plus aucun espoir.

Et voilà, des entraînements pour rien mais cela fait parti du jeux.

Pour remplacer cette matinée sportive, CAPTRAIL décide donc de partir visiter Notre Dame de la Garde et ses alentours. Un site merveilleux.

Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Un week end agité pour CAPTRAIL !
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de captrail
  • Le blog de captrail
  • : Vous faire partager notre passion du trail et du triathlon : Après les Pyrénées Orientales et l’île de la Réunion, de nouveaux défis nous attendent en Charente Maritime et à travers le monde. Pour 2017 objectif: Une qualification pour le championnat du monde triathlon à Hawaï.
  • Contact

Recherche